AccueilActualitésVoitures électriques : découvrez la vérité sur le manque de bornes de...

Voitures électriques : découvrez la vérité sur le manque de bornes de recharge dans les immeubles collectifs en France !

Ne manquez pas cette opportunité de contribuer à un avenir plus vert et plus durable.

Au premier trimestre 2024, seulement 8.383 immeubles en France étaient équipés de bornes de recharge pour voitures électriques, soit 3,11% des immeubles collectifs. Ce chiffre provient du nouveau baromètre publié jeudi par l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere). Le manque de bornes privées dans les habitats collectifs constitue un obstacle majeur à l’électrification des voitures, un élément crucial pour la décarbonation des transports. Les conducteurs préfèrent généralement recharger leur véhicule à domicile, où les coûts de recharge sont bien inférieurs à ceux des bornes publiques.

A lire aussi :

Un avenir prometteur grâce aux subventions

Cependant, le nombre d’immeubles équipés de bornes de recharge devrait augmenter considérablement dans les mois à venir, grâce aux subventions disponibles. Actuellement, 28.673 nouveaux immeubles ont validé l’installation d’une infrastructure, soit une augmentation de 6,4 %. À terme, cela représenterait 10,6% des immeubles collectifs. Le programme public Advenir subventionne ces infrastructures à hauteur de 50% du montant hors taxe, pour un maximum de 8.000 euros. Ces primes sont désormais accessibles aux bailleurs sociaux et aux propriétaires d’immeubles, a indiqué l’Avere lors d’une conférence de presse.

Les défis de l’installation dans les immeubles collectifs

Il est relativement facile d’installer une borne chez soi lorsqu’on possède une maison, en se connectant directement au compteur. Cependant, l’installation dans les immeubles collectifs (247.000 immeubles comptant plus de 5 places de parking en France) est plus complexe et longue. Chaque automobiliste, qu’il soit propriétaire ou locataire, peut exiger l’installation d’une borne à ses frais. Toutefois, le conseil syndical peut également opter pour des points de charge partagés ou une infrastructure collective.

Le rôle d’Enedis dans l’extension du réseau

Enedis, le gestionnaire du réseau électrique, joue un rôle crucial en étendant ce réseau (câbles, compteurs) jusqu’aux sous-sols des immeubles. Les bornes de recharge sont ensuite raccordées selon les besoins des résidents. Cette extension du réseau facilite l’accès à la recharge pour les propriétaires de véhicules électriques vivant en immeubles collectifs.

Les opérateurs privés entrent en jeu

En plus des initiatives publiques, une multitude d’opérateurs privés proposent également de prendre en charge les démarches d’installation. Ces entreprises offrent leurs services moyennant un forfait mensuel et des frais de recharge pour les automobilistes qui utilisent leurs bornes. Cette offre privée est une solution supplémentaire pour accélérer l’adoption des bornes de recharge dans les immeubles collectifs.

Des perspectives encourageantes pour l’électrification des transports

Bien que le nombre actuel de bornes de recharge dans les immeubles collectifs soit encore faible, les initiatives en cours et les subventions disponibles offrent des perspectives encourageantes. Avec l’augmentation prévue des infrastructures, les propriétaires de véhicules électriques pourront bientôt bénéficier de solutions de recharge plus accessibles et pratiques. Cette évolution est essentielle pour soutenir la transition vers des modes de transport plus durables et réduire l’empreinte carbone du secteur des transports en France.

La fin des chauffeurs routiers ? Des milliers d’emplois en jeu avec l’arrivée de ces camions révolutionnaires !

Une dynamique à renforcer

Pour continuer sur cette lancée, il est crucial de renforcer la dynamique actuelle. Les politiques de subvention et les efforts d’extension du réseau doivent être soutenus et intensifiés. Les résidents et les conseils syndicaux doivent être encouragés à adopter des solutions de recharge collective. Une approche collaborative entre les secteurs public et privé sera nécessaire pour surmonter les obstacles et faciliter l’accès à la recharge pour tous les automobilistes.

Said
Said
Depuis que j'ai découvert l'informatique avec mon premier Packard Bell sous Windows 95, ma passion pour la technologie et les jeux vidéo n'a cessé de grandir. Cette passion m'a naturellement conduit à poursuivre des études en marketing digital et en commerce, couronnées par un Master spécialisé en entrepreneuriat. Toujours à l'affût des dernières innovations et tendances, je scrute en permanence l'actualité technologique. Mon objectif ? Vous offrir des articles captivants et informatifs sur les évolutions palpitantes de notre époque.