Piste du confinement en Île-de-France : la vigilance renforcée pourrait-elle engendrer des mesures strictes ?

Alors que l’Île-de-France a échappé la semaine dernière à un confinement au cours du week-end, il faut savoir que la situation est toujours inquiétante.

Piste du confinement en Île-de-France : la vigilance renforcée pourrait-elle engendrer des mesures strictes ?
Pub 1

Il y a quelques jours, les forces de l’ordre étaient dépêchées sur les quais de la Seine pour procéder à l’évacuation des lieux à cause du non-respect des gestes barrières. Toutefois, le gouvernement a décidé de placer l’Île-de-France sous surveillance renforcée. Si la situation se dégrade, d’autres mesures plus drastiques pourraient être envisagées, mais l’hypothèse du confinement pendant le week-end n’est pas certaine.

23 départements sous surveillance avec l’Île-de-France

Alors que le confinement pour le week-end a été prolongé de plusieurs semaines pour Dunkerque et les Alpes-Maritimes, nous apprenons que ce sont 23 départements qui sont actuellement sous une surveillance renforcée. Parmi ces derniers, il y a bien sûr l’Île-de-France puisque la situation est particulièrement inquiétante notamment à Paris. Les décisions du gouvernement la semaine dernière ont été fermes avec notamment le confinement pour le week-end destiné au Pas-de-Calais, mais certains ont été choqués de voir que la capitale avait pu échapper à cette mesure stricte.

  • La situation dans les hôpitaux de la capitale est inquiétante, mais le gouvernement ne voudrait pas confiner Paris et les alentours selon les précisions de BFMTV.
  • Le directeur général de la Santé à savoir Jérôme Salomon a fait quelques déclarations sur RTL en précisant que le confinement pour l’Île-de-France n’était pas d’actualité.
  • De ce fait, cette mesure drastique sera proposée uniquement lors d’un dernier recours si le contexte venait à être encore plus préoccupant.
Pub 2

Toutefois, d’autres mesures pourraient-elles être instaurées ? Cela ne semble pas être le cas puisque le Premier ministre ne semble pas prendre la parole au cours de cette semaine et c’est aussi le cas pour le ministre de la Santé. De ce fait, ce week-end ne devrait pas être différent par rapport à la semaine dernière pour l’Île-de-France. Alors que le vaccin Astrazeneca a été suspendu au Danemark après la découverte d’un problème majeur qui n’est pas encore relié formellement à cette dose, les médecins ont tendance à tirer la sonnette d’alarme. En effet, dans les colonnes du journal, nous apprenons que les hôpitaux de la capitale sont en train de se noyer doucement.

Un prolongement des mesures strictes

Si la situation pour l’Île-de-France ne devrait pas changer, elle a toutefois évolué pour les Alpes-Maritimes. En effet, le gouvernement estime que la situation nécessite un prolongement du confinement pendant le week-end. Il est judicieux de rappeler que les Français ne peuvent donc pas sortir de chez eux après 18 heures du lundi au vendredi en raison du couvre-feu et que le confinement est appliqué dès le samedi jusqu’au dimanche soir pour les Alpes-Maritimes, Dunkerque, le Pas-de-Calais. D’autres mesures ont été prises notamment par Jean Castex lors de la dernière conférence de presse.


Les centres commerciaux non alimentaires de plus de 5000 mètres carrés sont également fermés alors que, dans les autres zones, la jaune n’est pas aussi faible. Mercredi dernier, Gabriel Attal a pu s’exprimer concernant le prolongement du confinement pour le week-end comme les colonnes de 20 minutes peuvent le dévoiler. En effet, le porte-parole du gouvernement révèle que la décision est difficile, mais elle semble importante au vu du contexte. Sur les réseaux sociaux, certains Français ne comprennent pas les raisons du gouvernement concernant l’Île-de-France, qui n’est donc pas confinée.
Au vu des dernières déclarations, le samedi 13 mars ne devrait donc pas être celui du confinement de Paris et des alentours, ce qui a pu engendrer une vague d’incompréhension. Les Français sont également nombreux à attendre le retour de la vie « normale », car nous sommes dans cette situation depuis une année.


Coralie Margand

Coralie Margand

J’ai une véritable passion pour le monde de l’actualité, je cherche avec la plus grande rigueur les sujets susceptibles de vous intéresser.