Test de l’Archos 53 Platinum

DSC_6653

Alors que les smartphones à bas prix commencent depuis quelques mois à inonder le marché de la téléphonie mobile (lire : Wiko, la marque française qui monte en baissant les prix), le français Archos ne semble pas décider à laisser sa part. Après avoir dévoilé une première série de trois modèles avant l’été dont est issu le 53 Platinum, la marque vient en effet de compléter sa gamme. L’occasion de regarder d’un peu plus près de quoi est capable ce modèle !

  • Contenu de la boite

Malgré son prix peu élevé par rapport à ses caractéristiques la boite du 53 Platinum n’est pas vide ! En plus du smartphones, on retrouve un câble USB pour le transfert des fichiers vers un ordinateur, un adaptateur secteur pour assurer la recharge et une paire d’écouteurs intra-auriculaires de qualité moyenne, mais dotée d’une télécommande pour le contrôle du volume et la mise en pause de la musique sans avoir avoir à sortir le téléphone de sa poche.

  • Prise en main

Au vu du prix pas de quoi s’attendre à des merveilles en matière de design. Le 53 Platinum est entièrement construit en plastique, une finition un peu cheap mais en rapport avec le prix final. Seul problème majeur, le plastique utilisé récupère les moindres traces de doigt si bien que l’on passe son temps à nettoyer son smartphone et que malgré cela il reste toujours sale ! On aurait surement préféré payer ce smartphone 5€ plus cher pour que le plastique utilisé soit d’un peu meilleure qualité.

La prise en main du smartphone est assez agréable, avec son dos légèrement courbé fait pour épouser la paume de la main il y a peu de chance que le téléphone vous glisse des mains. De plus, on note la légèreté de ce smartphone qui contrairement à certains modèles du même prix n’est pas pour autant une brique. Les bords arrondis jouent également un rôle important dans la tenue en main.

On retrouve ensuite sur la face avant du téléphone l’écran, mais aucun bouton physique, Archos ayant fait le choix des boutons tactiles intégrés à l’écran. Au-dessus de l’écran se trouvent un haut-parleur et la caméra frontale. Sur la tranche droite on retrouve uniquement le bouton de verrouillage, les boutons de volume ayant intégrés à la tranche gauche.

DSC_6651

Sur la tranche haute se trouve la prise casque permettant de connecter les écouteurs fournis ou sont propre casque, ainsi que plus étonnant le port Micro USB permettant la recharge du smartphone. Une idée assez étonnante quand l’on sait que tous les autres smartphone sont dotés d’un port Micro USB sur la tranche inférieure. Tranche inférieure qui est donc sur ce modèle dépourvue de connectique.

Sur la face arrière se trouve le capteur photo de 8MPixels, le logo d’Archos ainsi qu’un haut-parleur. On trouve également à la droite de l’appareil photo un flash LED.

  • Écran et son

Pas de quoi s’attendre à de grosses prouesses en matière d’écran et de son sur un smartphone à moins de 200€, tout juste quelque chose de correcte. En effet avec un écran de 5,3 pouces en définition qHD soit 960 x 540 pixels les pixels sont visibles à l’œil nu ce qui est très pénible si l’on est habitué à un écran de bonne qualité. Dommage que c’est écran soit si grand, car sinon la dalle de ces 53 Platinum est de bonne qualité, les couleurs sortent bien et sont assez proche de la réalité, ce qui donne un très bon rendu des images.

La gestion de la luminosité est également assez bonne et l’écran est suffisamment lumineux en utilisation moyenne. La dalle tactile est également assez réactive même si l’on note parfois lors lorsque la sollicitation du processeur est forte, un retard entre l’appuie sur la dalle et le déroulement de l’action (zoom, swipe…)

DSC_6668

Au niveau du son pas de prouesse, mais juste de quoi se placer dans la moyenne des smartphones ce qui est plutôt bien ay vu de son prix. En revanche la qualité des écouteurs fournis est désastreuse et il est clairement indispensable de posséder un casque ou bien d’aller en racheter de meilleure qualité.

  • Performances et utilisation

Si le 53 Platinum n’est certainement pas le plus puissant des smartphones du marché, il n’est pas non plus à la traîne. Avec son processeur Quad-Core Cortex A5 cadencé à 1,2GHz il répond globalement bien aux demandes de son utilisateur dans une utilisation « classique ». Même sur les jeux-vidé les performances sont assez correctes et l’on ne note pas de ralentissement majeur. Malgré cela il arrive de rencontrer de temps en temps des problèmes et des lags sans que l’on sache bien pourquoi.

En effet, il m’est arrivé deux fois en deux semaines de devoir redémarrer le smartphone qui lagait complètement rien que pour passer d’une page d’applications à l’autre alors qu’il n’y avait aucune application gourmande en tâche de fond et qu’il venait de sortir de ma poche. Après un bon redémarrage plus aucun problème et un bug qui ne semble pas avoir de raisons particulières.

Au niveau de l’utilisation le 53 Platinum tourne sous Android 4.1.2 Jelly Bean en version  pure c’est-à-dire sans ajout de fonctionnalités dans l’interface de la part d’Archos. Ceci à un petit détail prêt que l’on retrouve la suite multimédia Archos comprenant entre autres Archos vidéo, une application permettant de lire la presque totalité des formats vidéos existant, et ce sur son smartphone. Même remarque au niveau du son avec une application Archos maison.

DSC_6784

Terminons ce paragraphe sur les performances et l’utilisation par un mot sur la batterie et l’autonomie de ce smartphone. Doté d’une batterie de 2800 mAh on retrouve il faut bien le dire une très bonne autonomie d’autant plus que le téléphone n’est pas plus gourmand que cela, et ce en raison de son écran de qualité moyenne. Il est ainsi facile de tenir deux jours sans recharger son smartphone à condition tout de même de ne pas le solliciter plus que de raison en mettant par exemple la luminosité au maximum.

  • Photos et vidéos

Avec son capteur de 8MPixels et son flash LED, le nouveau smartphone du constructeur français est dans la moyenne des smartphones milieu de gamme. On peut ainsi obtenir un résultat convenable avec un bon niveau de luminosité alors que les photos en basse luminosité sont tout simplement inutilisables.

DSC_6669

Les vidéos elles sont de bonne qualité que ça soit avec la caméra arrière ou même la caméra frontale qui permet de filmer en HD 720p et donc de faire de la visioconférence de qualité. L’usage du flash permet parfois de sauver les meubles en basse luminosité, mais il vaut quand même mieux avoir un appareil photo dans sa poche.

  • Conclusion

Avec son écran de 5,3 pouces il est évident que le 53 Platinum ne se destine pas à n’importe qui, mais ses caractéristiques en fond un bon smartphone milieu de gamme. On regrette tout de même que la qualité de l’écran ne soit pas légèrement meilleure au moins HD d’autant plus que pour le même prix la plupart des modèles le sont ! Reste que pour environ 250€ le dernier né de chez Archos reste tout à fait acceptable.