Prise en main du Sony Xperia Z3

Sony Xperia Z3_1

C’était l’une des annonces attendues de cet IFA 2014 et pourtant Sony me surprend toujours. Alors que nombre, pour ne pas dire tous ses concurrents – LG, HTC, Samsung et même Apple – sortent un smartphone haut de gamme, la firme japonaise, elle, en sort deux. Le premier lors du Mobile World Congress en février et le second à cette période de l’année, tous les ans, à l’IFA de Berlin.

Seul problème, impossible de réinventer le smartphone tous les six mois. Impossible de rajouter une nouvelle fonction qui tue tous les six mois et surtout, impossible de changer de design tous les six mois sauf à vouloir perdre le consommateur. Du côté du consommateur justement, voir que son nouveau smartphone haut de gamme fièrement acheté il y a six mois est déjà remplacé par un nouveau modèle peut là aussi sembler frustrant, mais Sony s’en accommode et continue sur sa lancée.

Xperia Z3 : la couleur en plus

Sa lancée, c’est ce Xperia Z3, son nouveau smartphone haut de gamme donc. Un modèle qui tout d’abord change quelque peu d’apparence. Rien de radical sur cette gamme n’ont le design n’évolue que lentement, mais tout de même. On note par exemple que les tranches de l’appareil ne sont plus aussi anguleuses et désormais légèrement incurvées. Un bon point pour la prise en main. Peut-être Sony a-t-il d’ailleurs entendu les critiques sur ce point sur son précédent modèle, le Z2 ?

La coque du Xperia Z3.

La coque du Xperia Z3.

Autre nouveauté en termes de design, les couleurs ! Si l’appareil était dans ces précédentes versions disponible uniquement en blanc, noir et violet, Sony ajoute désormais un vert d’eau qui semble largement plébiscité par les constructeurs cette année et un coloris nommé bronze. En outre, si la couleur, par exemple, le blanc ne recouvrait sur le Z2 que la face arrière, elle s’affiche désormais également sur la face avant et les tranches.

Pour le reste, la prise en main et le design n’évoluent que très peu. On se retrouve dans la main avec un smartphone léger, de même taille que son prédécesseur – l’écran de 5,2 pouces ne change pas – mais comme toujours, verre oblige, au toucher froid. Rien de bien gênant cela demande juste de s’y habituer et de faire attention à l’appareil car ici, chute égale casse… En plus de cela et des tranches arrondies, Sony a rajouté sur les angles une texture caoutchouc et ce afin de diminuer la violence des chocs si l’appareil venait à tomber.

La face avant du Xperia Z3.

La face avant du Xperia Z3.

Un processeur puissant, une interface fluide

A l’intérieur de la machine, on retrouve un processeur Qualcomm Snapdragon 805 épaulé par 3Go de RAM, autant dire ce qui se fait de mieux à l’heure actuel pour les smartphones. Lors de notre utilisation de l’appareil sur place celui-ci nous est apparu fluide et comme répondant rapidement aux actions demandées. Rien de plus normal en somme. Nous avons également pris le temps d’essayer le Z3 sur différents jeux aux graphismes gourmand en ressource afin de tenter de le pousser dans ses retranchements, mais si ce n’est une légère chauffe l’appareil a là encore parfaitement répondu.

L’interface d’Android, comme toujours très épuré chez Sony, répond également bien. A propos d’Android justement, l’appareil tourne sous la dernière version du système d’exploitation de Google : Android 4.4.4 KitKat et il y a fort à parier que l’appareil aura le droit dans les mois à venir à une mise à jour vers Android (la prochaine mise à jour de l’OS de Google).

Remote Play sur le Xperia Z3

Remote Play sur le Xperia Z3

Or, bonne idée de Sony qui se décide enfin à capitaliser sur son écosystème, l’arrivée de Remote Play. Une fonction qui permettra dès la mise à jour 2.0 de la PlayStation 4 sortie d’utiliser son smartphone comme écran de la console de salon du géant japonais. Une fonction qui nous rappelle ce que Sony fait déjà avec la PS Vita, sa console portable, qui peut en temps voulu se transformer en écran déporté pour le PS4. Imaginez donc jouer à un jeu, Watch_Dogs part exemple, directement sur votre smartphone et ce avec la manette de votre console. Ce sera désormais possible.

Un bon écran, sans nouveautés

L’écran de 5,2 pouces, lui, ne bouge pas d’un pouce avec cette nouvelle mise à jour. On retrouve donc toujours une dalle Full HD d’une résolution de 1920×1280 pixels avec la technologies Triluminos et X-Reality de Sony directement issues des téléviseurs de la marque. Sony ne semble en outre pas vouloir céder à la tentation des écrans Quad HD pour ses smartphones comme l’ont déjà fait LG et Samsung.

Les contrastes de l’écran nous ont semblé de bonne qualité et bien dosés et les couleurs apparaissent plutôt fidèle. Bien entendu tous ses points techniques seront à valider lors d’un test détaillé avant la sortie de l’appareil. Malgré tout, on ne peut s’empêcher de penser que l’on aurait aimé voir quelques nouveautés apportées à cet écran qui effectivement ne change nullement par rapport à celui du Xperia Z2 sortie en février dernier. La limite, peut-être, au choix de Sony de sortir deux modèles par an…

DSC_3814

Malgré tout, on constate avec plaisir que les bordures autour de cet écran se sont légèrement affinées ce qui permet d’avoir un smartphone mieux proportionné et surtout plus agréable à utiliser.

Disponible mi-octobre

Le Xperia Z3 est donc un bon smartphone, mais qui comme souvent manque de nouveautés. Restera encore à tester le capteur photo de l’appareil qui lui non plus ne semble pas avoir évolué, mais il faudra tester. Dans tous les cas, le Xperia Z3 sera disponible dès la mi-octobre pour 679€ chez les opérateurs et sur les sites de vente en ligne.