Test du Motorola Moto G 2014, est-il toujours le meilleur ?

Moto G 2014_06

Un peu plus d’un an après son grand retour dans le monde du smartphone, Motorola a présenté lors du salon IFA de Berlin en septembre dernier deux nouveaux smartphones dont un modèle entrée de gamme : le Moto G 2nd génération. Ce smartphone qui vient remplacer le très apprécié et réussi Moto G sorti en novembre 2013, arrive sur un marché qui a depuis un an largement évolué et sur lequel les prix ont baissé.

Un Moto G de deuxième génération qui a pour ambition de faire aussi bien que le premier modèle que beaucoup avaient qualifié de meilleur smartphone low-cost de l’année 2013. Alors, le Moto G 2014 fait-il aussi bien que son prédécesseur ? Motorola est-il en mesure de rivaliser avec des constructeurs low-cost chinois que sont Alcatel One Touch, Wiko ou encore Huawei ? Nous avons testé le dernier smartphone à bas prix de Motorola !

Design

Motorola n’a pas fait de changements majeurs en termes de design sur l’édition 2014 de son smartphone. Après avoir trouvé l’année dernière une recette gagnante difficile en effet de tout casser pour proposer un design totalement nouveau. Or, cette absence de changement n’est pas pour nous déplaire. Le premier modèle était en effet sur ce point déjà très réussi, et la deuxième édition de l’appareil confirme le tout, le smartphone tient bien dans les mains.

Moto G 2014_21

La coque arrière légèrement incurvée permet en effet d’épouser la forme de la main et ainsi d’obtenir une prise en main agréable. Ce qui change en revanche, c’est la taille du téléphone. Avec un écran qui passe de 4,5 à 5 pouces, la taille du Moto G augmente forcément. Pour autant, cela ne nuit pas à la prise en main et c’est un vrai plus ! Pour ce qui est du design en lui même on reste dans quelque chose d’assez classique, pas ici de révolution, en même temps ce n’est pas ce que l’on demande à un smartphone à moins de 200€…

Certains pourront trouver le Moto G 2014 un peu épais, mais de notre point de vue cela permet surtout, encore une fois, de faciliter la prise en main de ce qui est déjà un assez grand téléphone et pour cause, nous aurions aimé voir l’espace au-dessus et en dessous de l’écran un peu plus réduit.

Moto G 2014_24

Pour ce qui est du reste, on trouve sur les tranches, les boutons de verrouillage et de volume à droite, la prise casque – un jack 3,5mm – au-dessus et le connecteur Micro USB en dessous tandis que les deux haut-parleurs prennent place de manière assez discrète au-dessus en dessous de l’écran.

Écran et son

Pour cette deuxième génération, Motorola a largement augmenté la taille de l’écran de son smartphone, un demi pouce sépare en effet les deux modèles. Exit donc la dalle de 4,5 pouces de diagonale pour une dalle de 5 pouces. Cependant et certainement pour des raisons de coût Motorola n’a pas modifié la résolution de son écran qui reste donc HD d’une résolution de 1280×720 pixels. Une résolution qui nous avait fait craindre lors de l’annonce de nous retrouver avec un écran d’assez mauvaise qualité.

Moto G 2014_32

Pour autant, il n’en est rien. Certes, il est possible de distinguer les pixels en regardant attentivement les formes arrondies – le logo de Google Chrome par exemple – mais cela n’est au quotidien nullement gênant. En effet, les textes restent assez étonnamment nets et cela n’est pas gênant pour lire une page web par exemple.

Au niveau de l’écran en lui même, les couleurs sont vives et les contrastes aux rendez-vous. Autant d’avantages qui permettent au Moto G 2014 de se distinguer vis-à-vis de la concurrence qui équipe en général ses smartphones d’écran d’assez mauvaise qualité. On regrettera en revanche que la luminosité soit un peu faible et l’écran parfois un peu sombre surtout lors d’un usage en plein soleil de l’appareil.

Moto G 2014_08

Du côté du son, c’est une vraie bonne surprise que nous offre ce Moto G 2014. Les deux haut-parleurs situés sur la face avant de l’appareil – rappelant quelque peu ceux du HTC One – délivrent un son de très bonne qualité. Il est en effet possible de pousser le son tout en conservant une bonne qualité d’écoute ce qui est souvent impossible, y compris sur les smartphones haut de gamme. Passons en revanche sur les écouteurs fournis avec le smartphone et qui sont eux à l’opposé : peu confortables et délivrant un son médiocre.

Performances et réseaux

Comme sur l’écran, Motorola n’a fait aucun changement de processeur sur la deuxième génération de son mobile low-cost. On retrouve donc un Qualcomm Snapdragon 400 cadencé à 1,2GHz et épaulé par 1Go de RAM. Or, si certains pourraient reprocher à Motorola le fait de ne pas avoir modifié le processeur de son smartphone, on ne peut guère lui en vouloir. En effet, pour conserver un prix inférieur à 200€ difficile de trouver une autre puce.

Moto G 2014_18

D’autant que dans la pratique le choix de ce processeur n’est nullement un problème. Ainsi, Android tourne bien et nous n’avons noté aucun lag ou ralentissement et les jeux que nous avons essayés sont fluides et tournent bien sur le mobile. Pas, donc, de problème majeur sur ce point et un smartphone suffisamment puissant.

Or, si l’on ne peut donc pas reprocher à Motorola le choix d’un tel processeur, on ne peut pas en dire autant du choix des connectivités réseau. En effet, le Moto G 2014 n’est pas compatible avec les réseaux 4G ce qui est pour un smartphone à plus de 150€ sortant fin 2014, plus qu’un manque, une caractéristique presque rédhibitoire. Comment en effet comprendre que Motorola n’est pas équipé son smartphone d’une puce 4G et ce alors qu’il sortait au printemps une version 4G de son Moto G premier du nom ?

Alors, certes ce Moto G 2014 est équipé de deux ports SIM quand le Moto G 2013 n’en embarquait qu’un, mais nul besoin de préciser que nous aurions préféré n’avoir qu’un port SIM et un mobile compatible 4G. Espérons donc que Motorola proposera rapidement une déclinaison 4G de son Moto G 2014 !

Logiciel

Comme à l’habitude chez Motorola – encore filiale de Google pour quelques temps – c’est une version pure d’Android qui prend place dans ce Moto G 2014. On retrouve ainsi Android 4.4.4 KitKat, la dernière version du système d’exploitation de Google ce qui est un vrai plus. Plus que cela on apprécie particulièrement de savoir que Motorola assurera la mise à jour vers Android L, la prochaine mise à jour majeure de l’OS.

Moto G 2014_06

Un vrai plus pour ce smartphone low-cost face à la concurrence qui elle n’a que pour ne pas dire aucune chance d’être mise à jour vers Android L. Or, malgré cette interface pure Motorola a tout de même ajouté quelques applications dont l’une proposant de réaliser la migration de vos données depuis votre ancien smartphone ce qui pourra être bien pratique à ceux qui souhaitent retrouver leurs données sur leur nouveau mobile.

Photo

Le capteur photo avait été l’objet de nombreux reproches sur le premier Moto G et pour cause avec son capteur de 5MPixels à l’arrière les clichés n’étaient clairement pas de bonne qualité. Cette année Motorola semble avoir entendu les critiques puisque nous avons désormais un capteur de 8MPixels à l’arrière. Pour autant, on ne le répètera jamais assez augmentation du nombre de pixels ne rime pas forcément avec amélioration de la qualité des photos.

Or, nous avons malheureusement la preuve de cette affirmation ici. Alors que le capteur est passé de 5 à 8MPixels, la qualité des photos n’a que très peu évolué. Les clichés sont encore très souvent flous, régulièrement bruités et pixelisés. Pas de quoi donc faire de ce Moto G 2014 votre appareil photo, même de secours.

Moto G 2014_21

Heureusement, le Moto G se rattrape quelque peu en vidéo avec une capacité de filmer en HD 720p, pas de Full HD ici, mais tout de même les vidéos sont d’assez bonne qualité, les couleurs réalistes et le niveau de contraste plus que correct.

Autonomie

Au niveau de l’autonomie, on est dans la moyenne, rien d’exceptionnel. Comparé au Moto G 4G 2013 c’est même assez décevant, car l’autonomie est en dessous d’au moins deux heures. La faute à la taille de l’écran largement augmenté et qui consomme donc plus que sur le Moto G premier du nom.

Alors certes on peut tenir une journée entière sans trop de problèmes, mais l’on aurait aimé mieux. On reste donc dans la moyenne des smartphones, la moyenne haute d’accord, mais cela reste la moyenne. Pas de quoi faire de ce Moto G 2014 un champion en autonomie donc et c’est bien dommage.

Verdict

Un an après le premier Moto G, le Moto G 2014 arrive sur un marché qui a beaucoup évolué. Aujourd’hui, la 4G règne en maitre sur le marché des smartphones à moins de 200€. Or, sans 4G, le Moto G 2nd génération part déjà avec un réel désavantage. Dommage, car le reste est intéressant. La prise en main est bonne, l’écran et le son sont plus que convenables et les performances suffisantes. Autant d’avantages qui sont éclipsés par cette absence de 4G vraiment rédhibitoire à ce prix. De quoi nous faire vous conseiller le Moto G 4G 2013 en attendant la sortie d’une version 4G de ce Moto G 2014…

Le Moto G 2nd génération est d’ores et déjà disponible chez les revendeurs habituels et chez les opérateurs pour 179€ hors abonnement.

2 Comments

  • lulu dit :

    incomprehensible tout ces test,je vient de lire un autre sur site different et ils disent que la partie photo est exellente et vous, vous dite exactement le contraire ,a croire que vous avez tous des appareils different (ou des yeux different)

    • Grégoire Martinez Grégoire Martinez dit :

      Bonjour,

      Auriez-vous un lien vers le test en question s’il vous plait ?

      Merci,
      Grégoire.

Comments are closed.