Ouya proche du Game Over ?

ouya-android-console

Peut-être connaissez-vous Ouya, la petite console de la société éponyme lancée en juin 2013. Cette micro-console de jeu vendue 130 euros et fonctionnant avec le catalogue Android, propose d’accéder à plus de 1000 jeux en Free-to-play. Mais malgré son prix raisonnable et son impressionnant catalogue, Ouya connait d’importantes difficultés financières, et l’avenir de la société comme de la console est plus qu’incertain…

Couverte de dettes, la société est actuellement mise aux enchères afin de trouver un repreneur. Toutefois, si personne ne s’avère intéressé, la société va devoir mettre la clé sous la porte. Une bien triste fin à envisager, et pourtant l’histoire d’Ouya avait plutôt bien démarrée.

D’UN BEAU PROJET A UN CAUCHEMAR

A l’origine, Ouya était un projet Kickstarter, et même l’un des recordmen de la plateforme de financement participatif, avec plus de 8 millions de dollars récoltés. Une fois développée, la mini console attire les éditeurs qui proposent de nombreux titres pour la Ouya, comme plusieurs épisodes de Sonic ou le portage de Final Fantasy III. Mais une fois disponible, la console n’attire plus autant les foules qu’au début de son Kickstarter. Ouya possède de nombreux défauts, et les ventes en Europe et en Amérique du Nord sont faibles. La société arrive cependant à décrocher des partenariats en Asie, ce qui permet de réinjecter dans ses caisses près de 10 millions de dollars. Mais cela ne suffit pas pour recouvrir les dettes, la mise aux enchères de la société est donc son dernier recours.

La société trouvera-t-elle un repreneur ou devra-t-elle mettre la clé sous la porte ? Est-ce que la Ouya va disparaître de nos rayons ? Réponse dans quelques semaines…