La classification des applications arrive sur Google Play

PEGI

Le système de classification des jeux, connue sous le sigle PEGI en Europe, n’est désormais plus limité aux jeux sur consoles. La semaine dernière, le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels et de Loisirs) a annoncé qu’un PEGI sera dès maintenant attribué à toute nouvelle application disponible sur Google Play en Europe. Un moyen de prévenir et de protéger les mineurs, connectés de plus en plus jeunes, mais également de « protéger les normes culturelles propres à chacun ».

Google Play étant une plateforme reconnue mondialement, le système de classification des jeux sera adapté selon la partie du monde où se trouvent les joueurs. Il sera désormais appliqué selon l’endroit du monde où le titre est proposé, notamment aux Etats Unis, en Allemagne, au Brésil ou encore en Australie.

UN PEGI POUR CHAQUE JEU

Derrière cette volonté de classifier les jeux et applications mobiles, on trouve le système IARC (International Age Rating Coalition), créé en 2013. A l’origine de ce dernier, on trouve une organisation ayant pour objectif de « générer simultanément des classifications pour de multiples territoires » afin de créer un effort international destiné à informer et protéger les futurs utilisateurs.

Les applications Google Play ne sont pas les premières à être concernées par la volonté de l’IARC. La première plateforme à avoir connu l’arrivée des PEGI a été le Firefox Marketplace de Mozilla. Et l’IARC et le SELL ne comptent pas se limiter aux grandes plateformes. Ils souhaitent dans les mois à venir que la classification touche également tous les éditeurs d’applications et de jeux mobiles ainsi que les jeux disponibles en téléchargement, que ce soit sur le Nintendo E-Shop, le Playstation Store ou le Xbox Live. Reste à voir si par la suite, ces PEGI seront respectés par les utilisateurs.