Six ans de test et seulement 11 accidents mineurs pour la Google Car

maxresdefault

AUTO – Alors que la Google Car, la voiture autonome de la firme Mountain View est en test sur les routes de Californie et de quelques autres états américains, Chris Urmson, le directeur du programme de voitures autonomes au sein de Google, a annoncé hier dans un article de blog que la voiture dont il est responsable n’avait connue, en six ans, que 11 accidents mineurs sans que la voiture de Google soit en cause dans aucun des cas.

Une belle performance pour Google qui avait du batailler pour faire homologuer sa voiture dans certains états. L’occasion pour Chris Urmson de rappeler que la grosse vingtaine de véhicules du programme de test a déjà parcouru plus de 1,7 millions de miles, soit plus de 2,7 millions de kilomètres.

Une voiture qui fait encore peur

Des affirmations de Google qui viennent corroborer les informations publiées en parallèle par l’agence de presse américaine AP. Selon elle, sur la cinquantaine de véhicules autonomes circulant dans le seul état de Californie, 4 accidents ont été rapportés depuis la nouvelle législation de septembre 2014, impliquant les Google Cars et ses semblables : 2 dans des circonstances où la voiture pilotait seule sa trajectoire, les 2 autres lorsque l’occupant était censé piloter la voiture intelligente.

Un moyen pour Google de rassurer, la voiture autonome étant encore vue comme dangereuse, peu fiable, et ce souvent à cause l’absence de connaissance sur le sujet par les autres automobilistes.

1 Comment

Comments are closed.