Raspberry Pi 2 : le micro-PC à 35 dollars revient plus fort et plus puissant

raspberry-pi-2_e72cc072d56f7a36

L’ordinateur le plus simple du marché, vendu à très bas prix, semble séduire les utilisateurs et revient dans une nouvelle version.

Cela fait trois ans que la marque a lancé le Pi, un micro-PC à peine plus grand qu’une carte de crédit, vendu seulement 35 dollars (30 euros) qui est en réalité une carte mère agrémentée du strict minimum de composants. Pourtant, cet ordinateur simple au point de ne pas avoir de boitier de protection, a rencontré son succès depuis 2012, notamment auprès des amateurs de programmation et de bidouillage, puisqu’il s’est écoulé à plus de quatre millions d’exemplaires depuis 2012.

Ainsi, Raspberry Pi Foundation, son constructeur, vient de lancer la deuxième version du micro-PC, baptisée sans surprise Pi 2, limitée pour l’instant à 100 000 exemplaires. Ses principales modifications se trouvent au niveau des composants, puisqu’il embarque désormais un processeur ARM Cortex-A7 quadri-cœur de 900MHz, ainsi que 1Go de RAM. Cela peut paraître ridicule au premier abord, mais le Pi 2 serait quatre fois plus puissant que son prédécesseur, et cela demeure suffisant pour faire tourner Raspbian, la distribution Debian proposée en ligne par Rasberry Foundation.

Côté connectique, on retrouve un port HDMI et une prise Jack pour brancher un écran et des haut- parleurs, ainsi que 4 ports USB, un port Ethernet (pas d’antenne Wifi), et un port pour la carte SD non-fournie qui fait office de périphérique de stockage pour le système d’exploitation et le contenu.

Disponibilité de Windows 10

Si l’ancien processeur 700MHz mono-cœur a été remplacé, c’est pour que le Pi 2 puisse assumer une charge de « vrai » PC, et non pas un support d’appoint pouvant faire tourner des distributions Linux allégées au possible. Ainsi, en plus de la disponibilité d’Ubuntu, Raspberry Foundation a annoncé « avoir travaillé avec Microsoft pour rendre Windows 10 disponible sur le Pi 2 ».

L’entreprise précise tout de même que le nombre de fonctionnalités sera réduit, et l’utilisateur sera engagé à ne pas développer des logiciels non-commerciaux. Cette compatibilité s’inscrira dans le programme IoT (Internet of Things) de Microsoft, qui propose déjà une version de Windows pour les micro-PC Intel Galileo.

Le Raspberry Pi 2 est d’ores et déjà disponible en France sur les sites de certains revendeurs de composants.