Dailymotion : Vivendi, un trésor de guerre acquis grâce à SFR et Activision-Blizzard

1200x-1

Alors que Vivendi sera probablement le nouvel actionnaire majoritaire si ce n’est unique de la plateforme de vidéos en ligne française Dailymotion, le groupe s’est constitué un véritable trésor de guerre grâce à la vente, l’année dernière, de l’opérateur SFR et de Maroc Telecom ainsi que quelques mois plus tôt la cession de ses participations dans Activision-Blizzard. De nombreuses ventes qui laissent à Vivendi ses parts dans le Groupe Canal+, mais aussi dans Universal Music Group et dans l’opérateur GVT au Brésil.

Les ventes réalisées en 2014, notamment celles de SFR et Maroc Telecom ont permis à Vivendi de rebondir et de se constituer un trésor de guerre. D’après les résultats financiers du groupe pour l’année 2014, Vivendi disposait, au 31 décembre 2014, d’une trésorerie nette positive de 4,6 milliards d’euros, contre une dette nette de 11,1 milliards d’euros un an plus tôt. Le groupe ne compte d’ailleurs pas s’arrêter là puisque le conseil d’administration a récemment voté favorablement pour la vente des 20% de participation restante au sein de SFR à Altice (Numericable).

Une stratégie de groupe avec Dailymotion

En 2014, Vivendi a réalisé 10 089 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en baisse de 1,6% par rapport à 2013, mais qui se comprend logiquement par les cessions et les différentes opérations réalisées. Avec son offre de 250 millions d’euros pour le rachat de la totalité ou presque de Dailymotion à Orange, Vivendi dispose donc largement de la trésorerie nécessaire et a, d’après les observateurs du numérique, toutes les capacités pour faire de la plateforme de vidéos, une plateforme mondiale.

Vivendi voit également dans Dailymotion un bon moyen de diffuser les vidéos de ses autres groupes et notamment Canal+ qui pourrait désormais utiliser les services de Dailymotion pour proposer le replay de ses émissions sur le modèle de TF1 et LCI avec Wat.tv.