L’application de messagerie WhatsApp marche à reculons. Suite à la grande migration des utilisateurs de WhatsApp vers les applications Signal et/ou Telegram, WhatsApp a jugé bon de faire attendre le partage des données d’utilisateurs avec Facebook.

En effet, ce partage de données et les nouvelles conditions d’utilisation ne seront effectifs qu’à partir de la mi-mai 2021.

WhatsApp reporte sa mise à jour controversée

Quel est le problème lié à WhatsApp

Depuis les premiers jours du mois de janvier 2021, l’application de messagerie avait fait l’annonce selon laquelle, ses conditions d’utilisation allaient être mises à jour.

Dorénavant, WhatsApp pourra partager les données de ses utilisateurs à sa maison mère qui n’est autre que Facebook.

Une fois effective, cette mise à jour devrait permettre à Facebook d’avoir accès aux discussions WhatsApp (de facto de WhatsApp Web) des entreprises. Tout utilisateur qui refuserait d’installer cette mise à jour verra son compte tout simplement supprimé.

Cette nouvelle a suscité un grand tollé au sein des utilisateurs qui ont aussitôt commencé à chercher d’autres alternatives à Whatsapp. Notamment Signal et Telegram. Suite à ce grand revirement, WhatsApp a finalement repoussé l’échéance.

La décision de mise en application de ces nouvelles conditions d’utilisation entrera finalement en vigueur à partir du 15 mai 2021.

Pourquoi WhatsApp reporte-t-elle sa mise à jour controversée ?

Il y a quelques jours, WhatsApp a laissé ce message sur son site internet officiel : « Nous avons décidé de reculer la date à laquelle il sera demandé aux utilisateurs de consulter et d’accepter les conditions.

Personne ne verra son compte suspendu ou supprimé le 8 février » avant de poursuivre en ces termes :

« Nous comprenons la confusion qui règne autour de la récente mise à jour. Beaucoup d’informations erronées ont circulé, ce qui a créé de l’inquiétude. Nous souhaitons aider chacun à comprendre nos principes et les faits ».

Consciente de l’impact que cet exode de ses utilisateurs vers d’autres applications aura sur elle, WhatsApp a décidé de clarifier certains points ; estimant donc que des informations erronées n’ont cessé d’être relayées par les internautes.

Avant le 15 mai 2021, WhatsApp compte apporter plus de d’informations claires et précises sur ces nouvelles conditions d’utilisation comme l’explicite sa conclusion : “Nous nous tournerons ensuite progressivement vers les utilisateurs afin qu’ils puissent consulter la politique de confidentialité à leur propre rythme avant que de nouvelles options pour les professionnels ne soient disponibles le 15 mai”.