Les ventes à perte des Playstation 5 sont confirmées par la marque Sony. Elle ne tire pourtant aucun profit direct des nouvelles consoles.

En effet, elles sont commercialisées à des prix bas pour satisfaire aux exigences de la clientèle.

Sony annonce vendre à perte les nouvelles consoles Playstation 5

C’est si incroyable mais vrai. Sony commercialise ses nouvelles consoles PS5 à perte. L’entreprise d’origine japonaise a confirmé ne rien tirer comme bénéfice des ventes. Sony a rendu public ses résultats financiers.

Déjà 4,5 millions consoles PS5 vendues

Le fait marquant est que la marque n’a fait aucune marge bénéficiaire sur les 4,5 millions de consoles commercialisées jusqu’à présent, ce qui est pourtant un record de vente pour la Playstation 5. La firme souligne que la perte résulte des prix stratégiques adoptés principalement pour la PS5.

Il avait été décidé de procéder ainsi pour maintenir les prix de vente inférieurs aux coûts déboursés pour la fabrication des consoles. Bloomberg a confirmé que l’année écoulée le coût de production s’élèverait environs à 450 dollars pour la PS5. Cela n’a pas permis de commercialiser une version beaucoup moins chère.

L’étude du marché n’a pas permis de rendre rentable la PS5 Digital Edition. Elle est commercialisée à 399 dollars outre-Atlantique contre 499 dollars aux États-Unis.

Une stratégie commerciale très risquée

La Playstation 5 est commercialisée beaucoup moins chère comparativement à son coût de production. Il s’agit certes d’une pratique très courante au niveau des fabricants de consoles à savoir Sony, Microsoft et Nintendo.

Voir le comparatif entre la Playstation 5 et la Xbox Serie X.

Ils n’auraient pas besoin forcément de faire de marge bénéficiaire sur leurs appareils. Ils misent plus sur les bénéfices issus de la vente de jeux, d’accessoires et de services.

Le souci avec Sony est que l’entreprise persévère dans la vente de ses consoles à perte nonobstant les risques sur le marché. On note en réalité une certaine hausse des prix pour les composants utilisés dans la fabrication des consoles en raison de la pénurie.

Les consoles de Sony sont victimes de leur succès. Du coup, Sony aurait assez de mal à fournir à la longue les distributeurs tiers. La cadence de production ne peut être maintenue car l’entreprise n’a pas suffisamment de composants.

La situation est si catastrophique qu’on craint bien une rupture de stocks de la Playstation 5 au cours de l’année 2021