Test du Samsung Galaxy Mega 6.3

DSC_6890

Depuis quelques mois la tendance en matière de smartphones est au grands écrans sans que l’on sache vraiment jusqu’où ira cette frénésie du toujours plus grand ! Voici aujourd’hui l’un des exemple les plus flagrants (avec le Sony Xperia Z Ultra) de cette tendance du grand écran : le Galaxy Mega, un smartphone doté d’un écran de 6,3 pouces. Un produit entre smartphone et tablette qui a pour Samsung un but clair : regrouper deux appareils en un. Revue de détails…

  • Contenu de la boite

Rien de très original dans le contenu de la boite du Galaxy Mega, on retrouve bien entendu le téléphone, un câble Micro USB pour la recharge ainsi que pour le transfert de fichiers vers un ordinateur, un adaptateur secteur ainsi que des écouteurs intra-auriculaires. En plus de cela le traditionnel guide de l’utilisateur et la notice de prise en main sont de la partis !

  • Prise en main

Même en étant habitué aux téléphones à grands écran, la première fois que l’on prend le Galaxy Mega on remarque vite la différence ! Malgré cela je n’ai eu aucun problème à m’habitué à la taille de ce téléphone qui tient très bien en main et n’oblige pas forcément une utilisation à deux mains, cela certainement grâce à son poids qui est assez faible comparé à la taille du smartphone : 199g (comptez environ 300g pour une tablette de 7 pouces). Au niveau du design on retrouve un produit similaire en tout point au Galaxy S4 avec des bords arrondies et une construction qui reste malheureusement toujours en plastique.

On retrouve également le traditionnel bouton central physique des smartphones Samsung qui permet à tout moment de revenir à l’écran d’accueil. A gauche et à droite se trouve respectivement les boutons tactiles de menu et de retour. La tranche gauche de l’appareil est doté d’un du bouton de volume alors que la tranche droite récupère les boutons de mise en veille et de photos. On regrette cependant que les boutons n’aient pas été positionnés plus près du bas de l’appareil car ils ne sont pas toujours facile d’accès.

DSC_6882

Sur la face arrière se trouve le capteur photo ainsi que le flash LED mais aussi un haut parleur. Notez également que comme sur tous les téléphones de la gamme Galaxy la coque arrière est amovible afin de pouvoir accéder à la batterie et insérer la carte SD ainsi que la carte SIM au format « classique ».

  • Ecran et son

Du côté de l’écran on retrouve sur la Galaxy Mega une dalle Super LCD de 6,3 pouces d’une résolution de 1280×720 pixels soit une densité de 233 dpi. Malgré ce que l’on aurait pu penser et avec sa dalle qui se limite à de la HD quand les autres smartphones aux écrans plus petits sont doté d’une dalle Full HD, le résultat est étonnant et l’écran d’une bonne qualité ! Bon résultat également au niveau de la gestion des couleurs et la luminosité.

En effet, si cette dalle n’est pas comme celle du Galaxy S4 une dalle Super AMOLED HD les couleurs sont nettement plus fidèles que sur l’écran du smartphone haut de gamme de Samsung. Certes l’écran est moins contrasté et les noirs moins profonds qu’avec une dalle Super AMOLED HD mais le rendu des couleurs est bien meilleur. La gestion de la luminosité est également meilleure et ne nécessite pas obligatoirement de modifier la luminosité du smartphone en passant d’une pièce sombre à un endroit à l’extérieur.

DSC_6891

J’ai également été surpris au niveau du son qui est plutôt agréable par rapport à celui d’un Galaxy S4 ou même d’un iPhone 5. Même si cela ne vaut pas une bonne paire d’enceintes externes on se retrouve avec un son largement supérieur à celui des smartphones actuels. Un gain en qualité certainement du à la place plus importante que peut prendre le haut-parleur en raison de la grande taille du produit.

  • Performances et utilisation

Le Galaxy Mega n’est clairement pas un Galaxy S4 et son processeur dual core Qualcomm Snapdragon 400 est bien loin des performances pures de celles du processeur quad-core du dernier haut de gamme de Samsung mais lors de mon usage quotidien je n’ai jamais remarqué de lags. Cela s’explique simplement par la définition de l’écran qui étant mois défini est également moins gourmand en puissance.

Même en testant le Galaxy Mega sur des jeux-vidéos les performance reste honorables. Cependant les jeux les plus gourmands ont tendances à laguer et à saccader durant les parties en raison de la forte sollicitation du processeur. On aurait fortement apprécié retrouver comme sur la Galaxy S4 2Go de RAM au lieu des 1,5Go présents dans ce smartphone ce qui aurait pu faciliter l’usage d’applications gourmandes en ressources telles que des jeux-vidéo.

Pour rester sur la mémoire le Galaxy Mega est doté de 8Go de stockage, une capacité assez faible qui est l’est d’autant plus que la surcouche graphique de Samsung (TouchWizz) en utilise déjà la moitié. Au final et lors du premier démarrage il reste donc un petit plus que 4Go de disponible ce qui est trop peu mais rassurez-vous il est possible d’insérer une carte MicroSD allant jusqu’à 64Go de stockage.

DSC_6894

Au niveau de l’interface et comme je viens de le dire on retrouve sur le Galaxy Mega TouchWizz dans la même version que sur le Galaxy S4 avec une barre de notification transparente, des réglages regroupés en plusieurs onglets… Une surcouche assez agréable à utiliser mais qui ne propose tout de même pas tout à fait les mêmes applications que sur le Galaxy S4. Exit S Health qui mesurait les donnés liés à votre santé, sans doute pour des questions d’économie.

Enfin si la grande taille du Galaxy Mega a un avantage évident c’est au niveau de la capacité de la batterie. En effet, avec une batterie de 3200mAh inutile de vous dire que cela n’a rien à voir avec un iPhone 5 ou un Galaxy S4 qui ne tient pas la journée en usage intensif ! Avec cette batterie il est possible de tenir sans problèmes deux jours si vous utiliser principalement la voix et le navigateur web alors qu’en utilisation intensive il est possible de tenir un peu plus d’une journée complète.

  • Photos et vidéos

S’il y a un point où l’on sent bien que le Galaxy Mega n’est pas un Galaxy S4, c’est au niveau de la photo : avec son capteur de 8 MPixels alors que les derniers smartphones haut de gamme sont passés à 13 MPixels le résultat est évidemment en dessous de la concurrence. Malgré cela on retrouve des photos d’une assez bonne qualité et avec un bon niveau de contraste. En revanche en basse luminosité les clichés sont assez décevants, de même lorsque l’on zoom un peu trop.

La caméra frontale qui est, elle, de 1,9 MPixels s’en tire assez bien avec des photos certes digne d’une caméra frontale mais au moins égale à celle de la concurrence. Au niveau de la vidéo c’est bien mieux puisque les deux caméras sont capables de filmer en HD ce qui vous permettra de faire de la visioconférence en HD depuis votre smartphone.

  • Conclusion

Avec son écran XXL de 6,3 pouces le Galaxy Mega n’est clairement par fait pour tout le monde. Certains trouveront qu’il est ridicule de se promener avec un smartphone de la taille d’une tablette mais cela peut-être un véritable avantage et notamment pour ceux qui on un usage multimédia de leurs smartphones. Il n’a en effet jamais été aussi agréable de regarder une vidéo ou de lire un eBook que sur le Galaxy Mega. Malgré ses caractéristiques milieu de gamme le Galaxy Mega propose un bon niveau de performances surtout par rapport à son prix qui est véritablement une bonne surprise : 499€ sans abonnement soit 150€ de moins que pour un Galaxy S4 certes plus performant mais avec un écran plus petit. Reste maintenant à savoir jusqu’où pourra aller cette folie des grands écrans ?

2 Comments

  • galuppini dit :

    Votre magazine oublie de dire que la 4 g du samsung mega n’ est pas compatible sur le réseau free mobile
    Au niveau des services clients Free dit que c est la faute a samsung et samsung dit que c est la faute de free et nous les clients on est pris pour des cons .
    Qui doit faire une mise a jour ??
    Alors attention samsung ment le telephone n est pas compatible sur tous les reseau 4 G et notamment freemobile

    • Grégoire Martinez Grégoire Martinez dit :

      Merci pour votre réaction.
      A l’époque où nous avions écris ce test, Free Mobile ne proposait pas encore la 4G. Nous préciserons dorénavant dans nos tests la compatibilité 4G en fonction des opérateurs.
      Grégoire.

Comments are closed.