Test du Wiko Darkfull

DSC_7974

Wiko, continu sa montée en gamme et après les Staiway et Darkside que nous avions déjà testés, voilà que le constructeur français lance le Darkfull, un smartphone de 5 pouces qui se distingue principalement par la qualité de son écran et sa qualité de finition ! Alors, le Drakfull corrige-t-il nos reproches faits aux précédents modèles ? La réponse dans notre test !

  • Contenu de la boite

Toujours livré dans une belle boite en plastique transparente laissant apparaître le smartphone avant même de le déballer, la boite de ce Darkfull contient bien entendu le smartphone ainsi qu’un câble Micro USB pour assurer les transferts de fichiers, un adaptateur secteur afin de recharger votre mobile et une paire d’écouteurs intra-auriculaire.

  • Prise en main

Notre premier reproche fait au Darkside, modèle issu de la même gamme que le Darkfull était sa prise en main qui n’était franchement pas très bonne. Wiko, corrige ici ce problème en réduisant de manière significative les bords entourant l’écran de son nouveau mobile. Au final, l’écran occupe une place importante sur la face avant ce qui en plus d’être agréable à l’œil pratique pour la prise en main.

DSC_7986

Le smartphone tient donc très bien en main et le métal utilisé au dos du smartphone et sur les tranches donne une impression de solidité très appréciable et que l’on aimerait bien retrouver sur des modèles plus haut de gamme. Les bords arrondis de l’appareil permettent d’éviter d’avoir une sensation désagréable même après plusieurs minutes avec le mobile dans la main.

On retrouve sur la face avant, l’écran de 5 pouces avec en dessous trois boutons sensitifs traditionnels à Android et qui eux aussi semblent avoir été amélioré par rapport au Darkside sur lequel ils étaient quasiment invisibles même allumés. Au-dessus de l’écran se trouve un haut-parleur, le logo de Wiko ainsi que la caméra frontale et une LED de notifications clignotante.

DSC_7976

Tous les boutons du mobile se trouvent sur la tranche droite, on retrouve donc le bouton de verrouillage ainsi que le bouton de volume. On constate cependant que l’on a tendance à confondre les deux boutons entre eux, et ce en raison de leur trop grande proximité. Le port Micro USB se situe, lui, au-dessus de l’appareil alors que la prise jack est, elle, en dessous de la machine.

Sur la face arrière, on retrouve le capteur photo de 13MPixels et son flash LED ainsi que le logo de Wiko. De manière générale, le Darkfull est très sobre ce qui donne une impression de tenir dans ses mains un mobile haut de gamme, ce qui est un bon point quand l’on regarde son prix.

  • Écran et son

C’est l’excellente surprise, la bonne nouvelle bref, le point fort de ce Wiko Darkfull : son écran ! Premier smartphone du constructeur à adopté un écran Full HD 1080p, le Darkside rivalise avec les plus grands ! En effet, l’écran est de bonne qualité : avec une très bonne gestion de la luminosité et des couleurs proches de la réalité, on frôle le sans-faute ! Certes, les noirs ne sont pas aussi profonds que sur les écrans AMOLED de Samsung dont c’est la spécialité, mais l’on a tout de même un très bon niveau de qualité.

DSC_7982

Les angles de vision de cet écran sont également tout à fait correcte et dans la moyenne des mobiles haut de gamme. Pour ce qui est du son, nous sommes sur un haut-parleur de smartphone, autant dire qu’il n’y a pas de quoi s’exciter, mais bon cela reste convenable et dans la moyenne des mobiles à l’heure actuelle.

Tant que nous sommes sur le son, un mot tout de même pour saluer la qualité des écouteurs livrés par Wiko avec ses derniers mobiles ! Avec des fils plats, ceux-ci permettent d’éviter de se retrouver avec une boule de fils emmêlés à chaque fois que l’on sort ses écouteurs de sa poche !

  • Performances et utilisation

Comme tous les modèles haut de gamme de chez Wiko sortirent depuis le milieu de l’année, le Darkfull est équipé d’un processeur Qua-Core, un processeur ici cadencé à 1,5GHz. Alors, oui, on reste encore loin du niveau de performances d’un Qualcomm Snapdragon 800, mais nous avons quand ici une puce capable de faire tourner Android sans aucun ralentissement ni lags.

DSC_8002

Seul bémol, si le Darkfull s’en sort très bien avec des jeux gourmands il semble que certains jeux lui posent particulièrement problème. C’est entre autres le cas des jeux de voitures qui ne sont pas fluides du tout sur la machine. Cela semble assez étonnant et venir plus du logiciel que du processeur et pourrait donc se régler par une mise à jour du logiciel de ce mobile.

Au niveau du logiciel justement, le dernier né du constructeur français tourne comme tous ses semblables sous une version stock d’Android, entendez par là, une version sans rajout logiciel de la part du constructeur, sans surcouche. Livré avec Android 4.2.1, Wiko ne semble pas prévoir de mise à jour sur sa machine ce qui va donc empêcher les utilisateurs de passer à une version ultérieure d’Android.

DSC_7996

Pour ce qui est de la batterie, nous sommes dans la moyenne basse des smartphones et c’est l’un des points faibles de ce nouveau modèle de chez Wiko. Avec sa batterie de seulement 2000mAh, il est tout juste possible de tenir une journée en utilisation soutenue et l’on se retrouve parfois sans batterie à 17h. Dommage.

  • Photos et vidéos

Il s’agissait du gros point noir des deux précédents modèles de Wiko, leur qualité photo et vidéo et force est de constater que cela ne s’améliore guère avec le Darkfull. En effet, malgré son capteur de 13MPixels (ce qui est digne d’un modèle haut de gamme), les photos sont pixelisées et extrêmement bruitées. Ne parlons même pas d’une utilisation dans des conditions de lumière difficile puisque le mobile s’en sort de manière désastreuse.

DSC_7988

Même constat sur la vidéo, ou malgré sa capacité à filmer en Full HD 1080p le Darkfull, ne satisfait pas et rend des vidéos de piètre qualité. Enfin, si l’on voulait s’amuser un peu avec les différentes options photo, il faudra passer son chemin, car l’application est presque vide.

  • Conclusion

Pour son prix de 269€, le Darkfull n’est pas au niveau ! En effet, la concurrence sur cette gamme de prix est de plus en plus rude, et les derniers modèles sortis par Google à savoir le Nexus 5, mais aussi par Motorola avec le Moto G font mieux que le dernier né de chez Wiko. Enfin, si Wiko progresse avec un écran de meilleure qualité et une meilleure prise en main que sur ses précédents modèles, et que l’on sent une volonté de monter en gamme tout en restant à un prix abordable, l’arrivée de nouveau concurrent sur le marché va devoir forcer la marque à revoir certaines choses et à travailler ses points faibles dont le principal reste la photo qui n’est même pas digne d’un mobile entrée de gamme.