Samsung Galaxy S6 edge : quand Samsung change tout !

galaxy-s6-both-versions-5

Our Rating

9 Design

10 Écran

9 Performances

9 Photo/Vidéo

8 Logiciel

9 Autonomie

Verdict

Annoncé par Samsung au début du mois de mars lors du Mobile World Congress de Barcelone, le Galaxy S6 avait surpris tous les observateurs par son changement radical de philosophie. Exit plastique, et place au verre et au métal, pour le meilleur, mais aussi pour quelques défauts. Alors que vaut vraiment ce nouveau smartphone haut de gamme signé Samsung ? Nous avons testé dix jours durant le Galaxy S6 !

Un modèle de design. Le premier changement majeur du Galaxy S6 vient de son design. Alors que tous les observateurs avaient unanimement décrié l’apparence et le look du Galaxy S5 et que sa coque en plastique avait été largement moqué sur les réseaux sociaux. Samsung change ici sa recette du tout au tout. Une vraie bonne nouvelle. Le verre vient en effet remplacer le plastique sur la coque arrière tandis que le métal fait son apparition sur les tranches. Dans les mains le smartphone est agréable, et ne glisse pas. La prise en main même sur la durée, ne gêne pas et pour cause Samsung conserve tout de même des bords largement arrondis sur son nouveau haut de gamme. Seul problème, ces changements apportent également leur lot de mauvaises nouvelles : la coque arrière n’est désormais plus amovible et la batterie avec elle et le stockage n’est plus extensible. Certes, Samsung propose désormais systématique-ment une version 32Go mais nous aurions tout de même souhaité trouver un port MicroSD sur l’appareil. Concernant, la batterie le problème ne semble toutefois nettement moins gênant, le nombre de personnes changeant la batterie de leur mobile restant très limité. Dernier petit bémol sur ce design, la coque arrière trop – beaucoup trop – sensible aux traces de doigts et que l’on a parfois l’impression de nettoyer en permanence.

1. 2. 3. Soleil… A peine le temps de le dire ou de lancer une application que le smartphone est lancé. Voici un constat bien agréable avec ce Galaxy S6 qui grâce à son processeur Exynos maison octo-core 64-bit est un modèle de fluidité et de rapidité. Même l’interface de Samsung, pourtant assez chargée, est fluide et les applications développées par le constructeur comme celles présentes sur le Play Store se lancent rapidement. Les 3Go de mémoire vive intégrés permettent également de faire tourner tous les jeux disponibles sur le Play Store, y compris les plus gourmands sans aucuns problèmes. Tout est sur ce point plus que satisfaisant qu’il s’agisse d’un usage poussé ou d’un usage plus traditionnel du smartphone.

Que dire de l’écran, Super AMOLED HD de 5,1 pouces qui semble exempt ou presque de tout reproche. Les couleurs sont vibrantes, sans pour autant tirer sur le bleu comme c’était parfois le cas jusqu’à présent sur ce type de dalle, le taux de contraste est tout simplement renversant et les noirs d’une profondeur sans égal. Imaginez un peu, les pixels, avec cette technologie d’écran, sont éteints lorsqu’ils doivent afficher du noir, quoi de plus réaliste que cela. Enfin, le niveau de luminosité est suffisamment élevé pour un usage au soleil en extérieur.

Photogénique et photographique. Si Samsung a toujours proposé des capteurs avec plus de pixels qu’Apple sur son iPhone (8MPixels sur l’iPhone 6), la firme coréenne n’a pour autant jamais réussi à permettre à ses smartphones de dépasser le mobile à la pomme sur le rendu. Cette année le capteur de 16MPixels présent sur le Galaxy S6 semble pourtant avoir de beaux avantages. Très efficace dans de bonnes conditions de luminosité le Galaxy S6 l’est également bien plus que son prédécesseur en basse luminosité. Une telle progression que dans la majorité des cas dans de mauvaises conditions de luminosité le Galaxy S6 offre des clichés de meilleur qualité que l’iPhone. Le Galaxy S6 est également capable de capturer des vidéos en 4K et permet une mise au point relativement rapide dans la majorité des situations. La caméra avant est elle également de bonne qualité mais doit quand même faire face à une tendance au bruit dès que les conditions de luminosité se garent un peu.

Les fonctions en +. En plus des fonctionnalités traditionnelles des smartphones, le Galaxy S6 embarque un capteur d’empreintes digitales, largement amélioré par rapport à celui du Galaxy S5. S’il fallait précédemment faire glisser son doigt sur le bouton d’accueil pour déverrouiller l’appareil, un simple effleurement avec le doigt enregistré suffit désormais. Le capteur cardiaque semble toutefois toujours aussi peu précis et à tendance caractérielle… avec des mesures parfois impossible à croire.

Une autonomie au niveau. Pour ce qui est de l’autonomie, le Galaxy S6 se situe dans la moyenne haute des smartphones avec la possibilité de tenir environ 16 heures en navigation web, et de manière plus générale de tenir largement la journée sans être raccordé à son chargeur. Sur ce point Samsung propose par ailleurs désormais deux nouvelles technologies de chargement : Fast Charge qui permet de recharger le mobile à 80% en seulement quelques minutes et la technologie de chargement sans fils Qi sans avoir besoin d’ajouter d’accessoire.

Le top ! Vous l’aurez compris avec le Galaxy S6 change tout, pour le meilleur ! Le constructeur propose enfin un vrai smartphone haut de gamme qui semble pouvoir faire de l’ombre à l’iPhone…

Article initialement publié dans le magazine L’actu Techno daté avril 2015.