Test de la Google Nexus 7 (2013)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fabriquée par Asus pour Google, la Nexus 7 édition 2013 rejoint la gamme de produits (smartphones et tablettes) de Google. Alors que la première version de cette tablette avait été très appréciée par les utilisateurs notamment en raison de son rapport qualité et performances/prix, qu’en est-il de cette nouvelle version ? Nous avons testé la tablette durant plusieurs semaines, verdict !

  • Contenu de la boite

Livrée dans une magnifique boite bleue avec la tablette dessinant au sept se référant à la taille d’écran au nom de la tablette on retrouve bien entendu, l’appareil ainsi qu’un câble Micro USB pour les transferts fichiers et un adaptateur secteur pour la recharge. On note en revanche l’absence d’une paire d’écouteurs, mais au vu du prix de la tablette de Google difficile de faire la fine bouche !

  • Prise en main

Comme toutes les tablettes de 7 pouces, la Nexus 7 tient sans problème dans une main. Si ce format m’avait interrogé lors de son annonce par Google il y a maintenant plus d’un an, j’avoue être aujourd’hui totalement convaincu par les petites tablettes alors que je ne me serai précédemment séparé pour rien au monde de ma tablette 10 pouces ! Agréable à tenir dans la main grâce à son revêtement soft touch sur la coque arrière, cette version est particulièrement réussite.

La Nexus 7 dégage une impression de robustesse, et ce malgré sa construction en plastique alors que d’autres modèles sont bien loin de ce niveau de finition. Ses angles arrondis et ses bords légèrement incurvés la rendent très agréable à utiliser, et ce aussi bien en mode portait qu’en mode paysage.

Sur la tablette on trouve sur la face avant l’écran de 7 pouces avec juste en dessous une led de notifications blanche, et au-dessus le haut-parleur. Sur la tranche droite se trouvent le bouton de verrouillage et les boutons de volume alors que la tranche gauche est dépourvue de bouton.

Au-dessus de la tablette on retrouve une prise casque au format jack 3,5mm et en dessous le port Micro USB permettant la recharge de l’appareil et les éventuels transferts de fichiers. Enfin, sur la coque arrière se trouve au centre et à l’horizontale le logo Nexus ainsi qu’au-dessus à gauche le capteur photo et tout en dessous, le logo d’Asus qui se fait très discret.

  • Écran et son

L’une des grosses nouveautés de cette deuxième itération de la Nexus 7 vient de son écran. En effet, si sa taille ne change pas et reste comme son nom l’indique de 7 pouces sa résolution, elle, évolue. La tablette de Google offre désormais un écran Full HD 1080p d’une résolution de 1920 x 1080 pixels, une première sur tablette de cette taille.

Dans la pratique l’écran est très agréable à utiliser, suffisamment lumineux pour une utilisation aussi bien dans les zones sombres, qu’en plein soleil. Il est évidemment impossible de distinguer les pixels au vu de la densité de pixels de l’écran. Notons d’ailleurs que la luminosité de l’écran est très bien gérée par la tablette de Google et Asus. Au niveau de la gestion des couleurs, là non plus pas grand-chose à reprocher à cette tablette qui affiche des noirs suffisamment profonds et des couleurs réalistes.

Le son est également bon grâce aux deux haut-parleurs stéréo dont dispose la tablette. Google a d’ailleurs eu la bonne idée de disposer les haut-parleurs de telle sorte que l’un des deux, au moins, soit en permanence libre et ce que l’on utilise la tablette en mode paysage ou en mode portrait.

  • Performances et utilisation

C’est là l’une des nouveautés de cette deuxième génération de la tablette de Google : son processeur. Exit la gamme Tegra de NVIDIA, bonjour Qualcomm et son Snapdragon S4 Pro. Il ne s’agit certes pas du processeur le plus puissant du fondeur, mais nous avons tout de même de quoi assurer sans aucun problème des performances plus que correctes à la Nexus 7 2013.

Dans la pratique, le processeur remplit bien son « job » et assure une fluidité sans faille à la dernière tablette de Google. Il est également possible de faire tourner des jeux et même les plus gourmands ne font pas vaciller la tablette qui reste toujours fluide et rapide dans l’exécution des commandes qui lui sont indiquées.

Du côté logiciel, Nexus oblige c’est une version stock d’Android qui est livrée ! Pour ceux qui ne savent encore ce qu’est la version stock d’Android il s’agit d’une version d’Android non modifiée, sans aucune surcouche, telle que Google la pensée. L’un des principaux avantages de cette version est qu’elle permet à Google d’offrir les mises à jour de son système de leur sortie, ce qui n’est pas le cas des autres marques.

Un mot sur l’autonomie de la tablette qui est plutôt bonne par rapport aux autres tablettes de la même taille. Si Google annonce 10 heures d’autonomie, il est même possible, d’après nos tests, d’aller un peu au-dessus en navigation web.

Enfin, sur la photo et la vidéo, la grosse nouveauté est à aller chercher au dos de l’appareil qui est désormais doté d’un appareil photo, ce qui n’était pas le cas, pour des raisons de coût, sur sa première version. Google et Asus nous proposent donc un appareil photo de 5Mpixels, comme sur la plupart des tablettes y compris les modèles haut de gamme. Après avoir pris quelques clichés avec on retrouve des images de qualité moyenne, de quoi permettre à la Nexus 7 de faire ponctuellement office de caméra d’appoint.

  • Conclusion

Véritable coup de cœur à la rédaction, la Nexus 7 de Google et Asus arrive, malgré son prix planché de 229€ en version 16Go, à faire au moins aussi bien que des tablettes haut de gamme vendues jusqu’à 100€ plus cher ! Le seul problème reste celui de la disponibilité de la tablette qui n’est que peu visible dans la grande distribution et commercialisée quasi exclusivement sur le Play Store. Dans tous les cas, si vous chercher une petite tablette à pas trop cher, mais en voulant un appareil performant : foncez !