Test : Beyond : Two Souls

games_hdwallpaper_beyond-two-souls_85311

Jeu vidéo controversé comme Heavy Rain, il y a quelques années, Beyond : Two Souls, issu du studio de production français Quantic Dream nous propose une nouvelle aventure interactive issue d’un savant mélange entre un film et un jeu vidéo. Trop scénarisé pour certains joueurs, Beyond : Two Souls n’en reste pas moins un jeu vidéo. Disponible en exclusivité sur PS3, nous avons pu tester le jeu, et on vous donne notre avis !

  • Une belle histoire

Tout part de là : Beyond est basé sur une très belle histoire, permettant au joueur de rentrer à 200% dans le jeu ! Cette histoire qui prend vit grâce à deux personnages majeurs : Jodie Holmes, une jeune fille un peu spéciale incarnée par Ellen Page et Aiden, un mystérieux personnage qui sert régulièrement d’ange gardien à la petite Jodie. Le lien très fort entre ses deux personnages ne fait que renforcer l’implication du joueur dans l’histoire qui s’attache forcément à l’un des personnages et en particulier à Jodie.

jodie-holmes-beyond-two-souls-21027-1920x1080

Si tout pouvait sembler simple dans la vie de Jodie, sa vie est en réalité bien plus compliquée que ce nous sommes amené à imaginé au début du jeu. L’histoire est en effet mêlée à une série d’esprits bons comme mauvais qui rapproche parfois le jeu du paranormal. De même si les deux personnages sont très proches au début de l’aventure, on retrouve par la suite une forme de dualité entre eux permettant d’incarner aussi bien la protégée que le protecteur.

On regrette en revanche, le choix de Quantic Dream de baser une partie de l’histoire sur des flashbacks qui n’ont pas réellement d’impacts sur le jeu et viennent en quelque sorte polluer l’histoire du jeu. Dommage également que le jeu soit si balisé, puisque l’on ne peut s’écarter du chemin prévu par les développeurs, ce qui rend l’aventure très linéaire, trop linéaire et ne nous permet pas de construire notre propre histoire.

  • Un gameplay minimaliste

Si Heavy Rain, le précédent jeu de Quantic Dream était compatible avec le PS Move, Beyond : Two Souls ne reprend pas cette caractéristique jugée trop difficile à prendre en main par les joueurs et n’apportant pas suffisamment d’immersion supplémentaire. Autre différence avec Heavy Rain, le jeu est bien plus facile à jouer et il est presque impossible de rater les actions. Ce choix s’il reste compréhensible n’en est pas moins dommage, car il procure une trop grande impression de simplicité.

Beyond-Two-Souls_2012_06-04-12_012

Comme nous l’avons déjà dit, l’accent est ici mis sur le scénario du jeu, qui interdit au joueur de prendre des libertés et l’enferme dans un jeu (trop) balisé. Même s’il n’est évidemment pas question de se retrouver dans un jeu à monde ouvert ou le scénario ou beaucoup moins important, d’autres jeux tels que The Last of Us ont montré qu’il était possible de laisser une certaine liberté au joueur tout en conservant une narration.

On note la possibilité de jouer à deux avec deux manettes ou bien une manette et une tablette tactile, grâce à une application dédiée. Ici une très bonne chose qui permet de mieux segmenter et partager l’aventure.

  • Des jeux d’acteurs dignes d’un grand film

Il s’agit du point fort de Quantic Dream, le jeu des acteurs dans ses jeux vidéo. Ainsi, la reproduction des visages grâce à la technologie « Motion Capture » chère à notre studio français est tout simplement excellente et donne une expérience de jeu encore meilleure ! Ellen Page et Willem Dafoe qui incarnent les deux personnages du jeu sont très crédibles dans leurs rôles et permettent encore une fois une immersion totale dans le jeu !

beyond acteurs

Certains environnements sont également magnifiques, et ce même si l’utilisation de certaines textures floues vient parfois polluer légèrement le décor. Malgré ces quelques défauts, l’ensemble des décors est très agréable à l’oeil et rapproche encore une fois de la réalité, comme si l’on jouait dans un monde totalement réel.

  • Conclusion

À la croisée des chemins entre un film et un jeu vidéo, Beyond : Two Souls reste malgré certains choix un très bon jeu vidéo. On regrette tout de même le manque d’ouverture et l’aventure trop linéaire, mais on apprécie réellement la qualité de la réalisation, des jeux d’acteurs et des décors. L’histoire n’est pas en reste et fait que le joueur se reconnait dans le jeu, et ce malgré certains choix sans grand intérêt comme nous l’avons signalé pour les flashbacks. Un jeu qu’il ne faut pas manquer, et ce malgré certaines réserves !