Magic Leap présente sa vision de la réalité augmentée

magic leap

Entre Sony, Oculus, Valve et Microsoft, la guerre de la réalité augmentée fait rage. Mais cela n’empêche pas d’autres entreprises de développer leur projet de casques ou de lunettes. Et ce week end, c’est Magic Leap qui a surpris la toile en présentant le projet sur lequel il travaille en ce moment et qu’il souhaite commercialiser. Un concurrent qui semble prometteur et en même temps assez familier…

Si la vidéo ne présente pas l’appareil en question, elle permet de visualiser ce qu’il serait possible de voir et de faire avec ce dernier. Contrairement à l’Occulus Rift ou au projet Morpheus qui se basent sur la réalité virtuelle, Magic Leap proposera bien une expérience en réalité augmentée, et le jeu vidéo sera de la partie. Dans la démo présentée, les ennemis utilisent l’environnement pour apparaître et se déplacer en fonction de celui-ci. Et le joueur peut placer lui-même des tourelles où il le souhaite. La notion de réalité augmentée serait donc assez poussée, mais le projet de Magic Leap va au-delà du jeu vidéo.

UN PROJET QUI INSPIRE

Les amateurs de jeux peuvent donc être intéressés, mais l’appareil ne s’arrête pas là. L’utilisateur pourra effectuer toutes les taches qu’il est possible de faire sur un ordinateur via un système d’applications et d’objets qui semblent flotter dans l’environnement où il se trouve. Le projet Magic Leap inclut un système d’interaction « tactile » et la possibilité d’épingler des éléments. Cela ne vous rappelle rien ? Eh oui, Magic Leap ressemble en de nombreux points aux HoloLens, les lunettes développées par Microsoft. Néanmoins ici, pas question de plagiat car Microsoft a cité le projet lors de la présentation des HoloLens.

Magic Leap a affirmé que ses employés utilisaient déjà le jeu présenté sur leur lieu de travail. Néanmoins, cet extrait prend davantage des airs de concept vidéo. Et l’entreprise, qui devait présenter son projet à la TED Conference de Vancouver, s’est désistée. Difficultés imprévues ou retard dans la réalisation, quelle que soit la raison de son absence, le projet aux 542 millions de dollars qui a inspiré Microsoft est à surveiller de très près.

1 Comment

Comments are closed.