Dragon Age Inquisition : aux armes, héros !

dragon-age-inquisition

Le chaos règne en Thédos : le cercle des mages s’est révolté et une guerre civile a éclaté dans le royaume d’Orlaïs. Pour combler le tout, une imposante faille d’où s’échappent démons et dragons a déchiré le ciel. C’est à votre héros que l’on confie la lourde tâche de refermer cette faille et de lutter contre les monstres qui en sortent, tout cela sous la bannière de l’Inquisition.

Voilà ce qui attend les joueurs dans Dragon Age Inquisition. Chronologiquement, ce troisième épisode de la série prend place après les évènements d’un roman, Dragon Age : Asunder. Sur fond de complots politiques et de rivalités, le scénario assez poussé plongera le joueur dans une histoire aussi prenante que sombre. Mais il ne fera pas perdre de vue la fissure émeraude…

Objectifs : être infaillible, habile de ses mains et savoir mener ses troupes

Une fois son avatar créé et sa classe choisie (entre Guerrier, Mage et Voleur), l’Inquisiteur se retrouve propulsé en plein cœur de Thédos. Et pour la première fois, il peut en découvrir les moindres recoins. L’exploration du monde est possible grâce à la réalisation d’un open world graphiquement très riche. Mais il n’y a pas que de longues balades à faire. Pour progresser, le joueur devra combattre et gérer les hommes sous ses ordres dans un système de combat avec une difficulté adaptée. Il faudra aussi prendre des décisions qui influenceront le cours du jeu, ou encore gagner de l’expérience en créant objets et potions.

Revenant aux bases du premier épisode, tout en amenant un contenu impressionnant synonyme d’une grande durée de vie, Dragon Age Inquisition est un RPG où l’immersion est totale, où le destin des membres de l’Inquisition repose entre vos mains.