Dark Dreams Don’t Die : quatre D pour une enquête sur PC

d4-dark-dreams-dont-die

Après avoir étonné, intrigué et amusé les joueurs Xbox One en septembre dernier, Dark Dreams Don’t Die (alias D4) vient prolonger son enquête sur PC. Le point n’click décalé débarque dans son intégralité, et il compte bien à nouveau en dérouter plus d’un.

L’histoire de D4 commence comme un épisode de série policière. David Young, ex-membre de la brigade des Stups de Boston, découvre un jour que son ex petite amie a été assassinée après avoir été droguée. Dévasté par cette nouvelle, David va donc se mettre à enquêter sur ce meurtre, avec comme seul indice les derniers mots de son amie, « Look for D ». Sauf que très vite, la série policière va prendre une tournure bien plus surprenante, à la frontière entre le comique et l’insensé.

D COMME DÉCALAGE

Aidé par une version humaine de son chat, David va se retrouver au cœur d’une aventure pour laquelle les initiales WTF semblent avoir été inventée. Le jeune homme va devoir se méfier de toutes les personnes ayant un prénom commençant par D et remonter le temps pour comprendre les raisons du meurtre. Bref, un scénario improbable. Et le titre est également décalé au niveau de son gameplay. Utilisant Kinect dans sa version Xbox One, le titre invite le joueur à participer physiquement à l’enquête, en mettant un coup de poing par exemple. Mais celle-ci n’est pas conseillée sur PC. Les joueurs se retrouvent donc face à un point n’click délirant agrémenté de QTE et d’un humour résolument japonais.

Dark Dreams Don’t Die est disponible uniquement en dématérialisé pour une quinzaine d’euros. Et pour les amateurs de cet univers déjanté, un deuxième opus est en cours de réalisation. Les quatre D n’ont pas fini de faire des ravages !