Steve Ballmer annonce son départ de Microsoft dans les 12 mois

steve ballmer

Steve Ballmer, le CEO de Microsoft vient d’annoncer qu’il allait quitter son poste dans les douze mois à venir. C’est par un communiqué de presse que le géant du logiciel a fait savoir que le départ son président était prévu pour l’année à venir. « Il n’y a jamais de moment parfait pour ce type de transition, mais le moment est venu« , a déclaré aujourd’hui Steve Ballmer dans ce communiqué. Le patron de la société qui est déjà âgé de 57 ans souhaite ainsi prendre sa retraite à une période charnière pour l’entreprise.

Depuis quelques mois Microsoft est en effet en train de passer d’une entreprise travaillant uniquement dans les logiciels et les services à une entreprise qui développe et construit du matériel, avec d’ailleurs plus ou mois de succès :

Aujourd’hui, Microsoft e transforme en une entreprise d’appareils (électroniques) et de services, nous avons besoin de quelqu’un qui sera là à long terme pour la mener dans cette direction

Steve Ballmer était entré chez Microsoft en 1980 avec le soutien du cofondateur de la société Bill Gates et avait notamment participé au développement de la Xbox qui est encore aujourd’hui le plus gros succès de Microsoft en tant que constructeur avant de devenir CEO de la société en 2000 lors du départ de Bill Gates. Malgré cela le bilan de Steve Ballmer reste mitigé dans une période ou la société souffre sévèrement de la chute du marché des PC au profit du marché des tablettes ou Microsoft peine encore à s’implanter avec sa tablette Surface RT qui est échec commercial.

Il n’y aura pas véritablement de période de transition puisque Steve Ballmer restera en poste en attendant que son successeur soit désigné par Microsoft. Le conseil d’administration à d’ailleurs chargé un petit groupe de personnes composé entre autres de Bill Gates de trouver un remplacent au pire patron d’une société (résultat du magazine économique Forbes pour 2012) que ce soit en interne ou en externe. Ironie du sort pour Steve Ballmer, la bourse a largement salué sa décision et le cours de l’action était en hausse de plus de 9% à l’ouverture.