SFR-Bouygues Telecom : Bouygues Telecom rejette l’offre « non sollicitée » de SFR

000_Par7130519

LIVE – Suivez en direct les évolutions de l’offre de rachat de Bouygues Telecom par le groupe SFR-Numericable, propriété de Patrick Drahi. L’homme propose pour plus de 10 milliards le rachat du troisième opérateur mobile français tandis qu’il revendrait du même coup une partie de ses actifs et fréquences à Free Mobile. L’offre sera examinée par le conseil d’administration de Bouygues Telecom mardi matin, alors que le gouvernement a déjà fait par de ses craintes en cas de rapprochement.

22h05 – Bouygues Telecom rejette l’offre de SFR-Numericable

A l’issu de son Conseil de Surveillance le groupe Bouygues vient de faire savoir par un communiqué de presse qu’il ne souhaitait pas donner suite à l’offre « non sollicitée » formulée par Altice, maison-mère du groupe SFR-Numericable. Dans son communiqué le groupe indique plusieurs raisons le poussant à refuser cette offre : l’arrivée d’une nouvelle ère pour le marché des télécoms, les risques sur la concurrence et notamment en cas de refus de la vente par l’autorité de la concurrence ainsi que l’emploi qui se verrait menacer pour une telle « synergie ».

18h45 – Début du conseil de surveillance de Bouygues

Réuni pour donner son avis sur l’offre formulée par le groupe SFR-Numericable, le conseil de surveillance du groupe Bouygues vient de commencer au siège de l’entreprise.

20h05 – L’offre examinée demain matin

Annoncée dimanche matin, l’offre de rachat de SFR-Numericable serait étudiée par le conseil d’administration du groupe Bouygues Telecom dès mardi matin. Les proches de Martin Bouygues se sont refusés à tout commentaire sur la position de l’homme. Plus de détails.

19h10 – Le gouvernement fixe ses conditions

Après Emmanuel Macron s’étant monté plus que retissant à cette offre, Manuel Valls a réagi en fixant les six conditions principales que devra garantir SFR-Numericable en cas de rachat de Bouygues Telecom. Plus de détails.

18h10 – Les syndicats et les associations de consommateurs frileux

Le temps des réactions étant venu, les associations de consommateurs et les syndicats ont affiché leurs craintes sur ce rapprochement qui pourrait, selon eux, causer des suppressions d’emploi et une hausse des prix dans le monde de la téléphonie des mobiles. Plus de détails.

17h50 – 10,1 milliards d’euros pour Bouygues Telecom

D’après des sources concordantes, l’offre du groupe SFR-Numericable et de Patrick Drahi pour le rachat de Bouygues Telecom s’élèverait à 10,1 milliards d’euros. L’offre sera étudiée par le conseil d’administration du groupe Bouygues mardi matin. Plus de détails.