Nest et son thermostat connecté débarquent en France

De nombreux constructeurs d’objets connectés ont profité de l’IFA pour dévoiler leurs nouveautés. Parmi eux, l’arrivée d’un nouvel objet, ou plutôt pas vraiment un objet, mais une marque tout entière. Il s’agit bien entendu de Nest, la startup fondée il y a quelques années par Tony Fadell, père de l’iPod et depuis rachetée par Google proposant deux objets connectés dédiés à la domotique.

Le premier d’entre eux et certainement le plus connu des deux produits, le thermostat de Nest, un thermostat ultra-design doté d’un grand écran rond affichant la température et qui vous promet de réaliser des économies d’énergie. Un produit disponible depuis quelques mois déjà en Grande-Bretagne et depuis maintenant deux ans aux Etats-Unis.

Des tarifs élevés

Le deuxième produit de Nest, lui, mise tout sur la sécurité puisqu’il s’agit d’un détecteur de fumées et de monoxyde de carbone. Là encore ce produit est connecté et capable de vous avertir en cas de problème. Seul hic, avec les produits de Nest, s’ils sont extrêmement design, ils sont également assez cher.

Certes, on ne connait pas encore les prix que Nest appliquera à son arrivée en France prévue dans le courant du mois de septembre, mais un bref coup d’oeil chez nos voisins britanniques nous permet de prédire que le thermostat, installation comprise devrait revenir environ 300€ et le détecteur de fumées et de monoxyde environ 100€.

Article extrait du Supplément Techno #2 à retrouver en vidéo en haut de cet article.