Les grandes entreprises du web chutent à Wall Street

wall-street

ÉCONOMIE – Suivant la tendance actuelle des marchés toutes les grandes valeurs boursières du monde du web et de l’univers de la high-tech ont perdu plusieurs points à l’ouverture de la bourse de New-York.

Twitter, Facebook, Google, Apple ou encore Netflix, toutes les capitalisations boursières sont dans le rouge cet après-midi à l’ouverture de la bourse de New-York. En cause, une tendance bien plus générale qui affecte les marchés financiers internationaux depuis ce matin, la chute du Nikkei, la bourse de Tokyo sur fond de crainte économique en Chine.

Toutes les grandes places de marché étaient ainsi ce matin dans le rouge allant jusqu’à une baisse de 7 points du CAC 40 à Paris vers 15 heures. Une tendance qui se répercute également sur les valeurs high-tech qui perdaient en moyenne 4% à Wall Street à l’ouverture. La tendance devrait être amenée à se stabiliser dans la journée et les valeurs des géants du web devraient remonter d’ici la fin de la cotation.

Capture d’écran 2015-08-24 à 16.09.09 Capture d’écran 2015-08-24 à 16.08.51 Capture d’écran 2015-08-24 à 16.08.40 Capture d’écran 2015-08-24 à 16.08.30 Capture d’écran 2015-08-24 à 16.08.15