Le Parisien assigne une blogueuse en justice #jesuisparisienne

Capture d’écran 2014-08-26 à 13.28.12

Voilà une histoire des plus étonnante, le journal Le Parisien vient d’assigner en justice une blogueuse pour contrefaçon. Cette blogueuse, c’est Virginie, une Parisienne qui a créé il y a maintenant 5 ans son blog nommé The Parisienne. Un blog voué à partager son histoire, ses bons plans et sa vie parisienne. Cependant, après cinq ans d’évolutions, le journal Le Parisien a décidé d’attaquer The Parisienne en justice.

Loin d’être une blague, l’affaire est très sérieuse puisqu’après une lettre de mise en demeure reçue il y a quelques mois et une tentative de négociations de la part de la blogueusue, le quotidien a aujourd’hui décidé d’employer les grands moyens pour faire respecter ce qu’il estime être sa marque. En effet, comme l’indique The Parisienne dans un post visant à expliquer l’affaire publié hier sur son blog, les avocats du Parisien estiment que le nom de son blog constitue une contrefaçon de la marque « La Parisienne » détenue par Le Parisien libéré SAS.

Soutien massif sur les réseaux sociaux

Or, comme l’indique The Parisienne sur son blog, il parait quelque peu ridicule de voir un quotidien national constitué d’une rédaction importante attaquer une blogueuse qui ne fait « que » partager sa vie parisienne. Pire, en plus du transfert du nom de domaine au journal, le Parisien demande des dommages et intérêts pour 20000€. Rien que ça ! Malgré cela, il semble que le Parisien n’est pas bien mesuré les retombés que pouvait avoir son assignation en justice.

En effet, quelques minutes à peine après la publication de son post de blog expliquant sa situation, les internautes se sont largement mobilisés sur les réseaux sociaux et en particulier sur Twitter avec le #jesuisparisenne. Le sujet est même monté dans les tendances de Twitter France durant plusieurs heures. On peut ainsi lire de nombreux messages de soutien à Virginie, ainsi que des messages plus au moins chaleureux dirigés vers le compte Twitter du quotidien :

Effet Streisand en vu

Or, avec cette mobilisation il semble que l’on se dirige tout droit vers un bel effet Streisand. Vous ne connaissez pas cet effet ? Il s’agit tout simplement d’un effet désignant le gain de popularité obtenu sur internet suite à une demande de retrait de contenu. Le même genre d’effet qui avait frappé de plein fouet un restaurant du bassin d’Arcachon ayant voulu faire retirer la critique négative d’une blogueuse.

En effet depuis hier, outre les réseaux sociaux le sujet est déjà arrivé sur le site de Korben ou encore chez nos confrères de NextImpact…

Source : The Parisienne

1 Comment

Comments are closed.