La Surface Pro 3 peine à séduire les consommateurs

Surface Pro 3

C’était à l’occasion du lancement de Windows 8 que Microsoft nous avait présenté, non sans une certaine satisfaction la nouvelle tablette Surface, qui réunissait à la fois un software et un hardware 100 % signé Microsoft. Cependant, la volonté de la firme de Redmond de booster les ventes de son OS grâce à son interface tactile est échec pour la marque. Ce résultat est le même pour la Surface Pro 3 qui selon nos informations n’a pas rencontré le succès escompté malgré des qualités indéniables. En cause, le prix élevé de la tablette avec des tarifs allant de 799 euros jusqu’a 1 949 euros pour sa version haut de gamme.

La fin de la gamme Surface ?

Ainsi, la gamme Surface de Microsoft aurait déjà fait perdre 1,7 milliard à l’entreprise. L’intérêt des clients pour la gamme étant très limité sur ce marché en pleine expansion, Microsoft se retrouve loin derrière la concurrence, notamment Apple et Samsung. Si le grand public continue de bouder la Surface Pro 3, il se pourrait que les ventes n’atteignent pas la barre des 1 million d’exemplaires vendus. De quoi conduire, peut-être, à la fin de la gamme Surface si la tendance ne s’inverse pas.