La Poste présente une serrure connectée

PHO9bad2f28-ac5e-11e4-848f-0f7545a09d39-805x453

La Poste a présenté en début de mois une serrure contrôlée à distance par Bluetooth, NFC, ou via le net, adaptable à toutes les serrures.

C’est la Poste, en plein élargissement d’activités qui a présenté en début de semaine un des premiers verrous connectés vendus en France. Cet outil de domotique, secteur très prisé ces temps-ci, baptisé PostAccess, a été conçu à des fins de praticité, mais également de sécurité. En effet, l’utilisateur peut dire adieu à son trousseau de clés surchargé, et ne pas craindre de l’oublier chez lui, puisqu’il est possible avec PostAccess de déverrouiller sa serrure avec son téléphone mobile.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à l’utilisateur : l’usage du Bluetooth 4.0, présent sur la plupart des téléphones, mais également le NFC et le routeur Wifi commun, plus rapides, les trois via l’application ou l’interface web du même nom que le système. Cette même application contrôle la serrure depuis n’importe quel lieu où un accès Internet est possible. Ainsi, il est possible de programmer le verrouillage ou le déverrouillage de la porte d’entrée, pour laisser rentrer des personnes attendues, comme le personnel de ménage par exemple.

Au niveau de la sécurité, PostAccess constitue un vrai progrès, puisqu’il pourrait bien marquer la fin des clés laissées à proximité des portes, faisant partie des 5 erreurs les plus exploitées lors de cambriolages. En outre, chaque ouverture de la porte par un utilisateur connu s’enregistre dans un « historique », et une notification retentit quand une intrusion sera détectée, toujours via l’application PostAccess ou un SMS.

Un lancement limité et payant

Le déploiement de PostAccess dans l’ensemble du pays se fera en fonction du succès de celui-ci dans les bureaux de postes des deux départements où il est vendu dans un premier temps, à savoir dans le Var et les Alpes Maritimes. Pour bénéficier ce service dans lequel La Poste dit avoir investi plusieurs millions d’euros, il faudra payer à partir de 99€ pour la serrure connectée, somme à laquelle s’ajoute un abonnement mensuel de 5,99€, jusqu’à 149€ avec abonnement de 9,99€ par mois. Si cela représente à long terme une montant conséquent, cela reste raisonnable par rapport aux formules proposées aux États-Unis, avoisinant elles les 200$/250$.

1 Comment

  • malinet dit :

    Excellente idée qui devrait mettre les serruriers indelicats dans l’embarras

Comments are closed.