La French Tech réunit ses acteurs à New-York pour French Touch Conference

2212301-entrepreneur-is-a-french-word

Depuis New-York – Alors que la French Tech fêtera dans quelques semaines ses trois ans d’existence, elle réunit pour la deuxième année consécutive ses acteurs à New-York pour French Touch Conference, un événement de deux jours entièrement dédiés aux startups et aux investisseurs.

A partir d’aujourd’hui se succèderont donc sur scène pour des conférences les patrons des grandes startups entreprises high-tech françaises parmi lesquels Henri Seydoux, CEO de Parrot, Ludovic Le Moan, CEO de Sigfox et Frederic Mazzella, CEO de BlaBlaCar. A leurs côtés, Axelle Lemaire participera à la conférence d’ouverture ce matin (heure locale – midi heure française) tandis qu’Emmanuel Macron interviendra lui en fin de journée (heure locale – soirée heure française).

Convaincre les investisseurs et les startups

Cette année encore la conférence affiche deux objectifs principaux : convaincre, d’un côté les investisseurs de la qualité et de l’intérêt des startups françaises pour les pousser à venir investir sur le vieux continent, de l’autre les startups, de venir ou revenir s’implanter en France pour satisfaire leur développement. Prouver, aussi, qu’il n’est pas obligatoire de se trouver au coeur de la Silicon Valley pour réussir.

En parallèle, huit startups concourront dans deux catégories pour remporter le French Tech startup show-case and contest. L’une des catégories regroupera les startups implantées en France partant à la conquête du marché américain tandis que la deuxième fera la part belle aux créateurs français de startups implantées aux États-Unis.