Dailymotion : Emmanuel Macron ne veut pas de négociations exclusives avec PCCW

ORANGE DAILYMOTION

Une affaire qui a comme un goût de déjà vu… Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie et du Numérique s’est opposé hier à l’entrée en négociations exclusives d’Orange, propriétaire de Dailymotion, et du groupe hongkongais PCCW en vue d’une cession de 49% des parts de la plateforme de vidéos.

Le Ministre de l’Économie a ainsi estimé qu’il fallait « regarder toutes les offres » avant de se lancer dans de telles négociations et de préciser, chez nos confrères de BFM Business que PCCW « peut être une bonne option » mais « que, en tant que ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, je veux être sûr qu’on n’a pas un champion européen qu’on peut construire sur cette plateforme ». La préférence serait donc donnée à un partenaire européen.

« Il faut regarder toutes les options »

Une intervention qui n’est pas sans rappeler celle d’Arnaud Montebourg, ancien Ministre de l’Économie et du Redressement Productif qui s’était opposé il y a tout juste deux ans à l’alliance de Dailymotion et Yahoo!. Quant à la question de l’intervention de l’État sur le dossier, Emmanuel Macron répond que « c’est Orange qui gère (…) mais en tant qu’actionnaire, ma responsabilité est de dire, il faut regarder toutes les options pour être sûr que c’est la meilleure« , mais en tant qu’actionnaire il conseille de ne »pas rentrer dans des négociations exclusives » avec PCCW.

Emmanuel Macron a pourtant qualifié de « formidable » le projet industriel de PCCW « de faire de Dailymotion « le concurrent de YouTube en Asie » tout en précisant « qu’il ne faut pas être naïf, ça veut dire que demain ça devient une plateforme chinoise« . Un avenir que le Ministre de l’Économie ne semble pas prêt à accepter.