Bouygues Telecom très agressif sur la 4G

campagne

Depuis l’ouverture du réseau 4G sur la bande des 1800 MHz, Bouygues Telecom se montre très agressif quant aux offres qu’il lance en cette fin d’année festive.

Satisfait ou remboursé

Ainsi, le troisième opérateur français a retravaillé son offre « satisfait ou remboursé ». Désormais, le coffret 4G sans engagement, contient un mobile à choisir dans la gamme de téléphones compatibles LTE. Vous retrouvez par exemple l’Ultym 4 fabriqué par Alcatel.

Après s’être acquitté sur prix initial du téléphone, comme pour les offres avec engagement, vous pouvez tester le réseau 4G de Bouygues pendant 1 mois. A l’issu de cette période de test, si vous estimez ne pas être satisfait, il suffit simplement de rapporter le matériel (mobile + carte SIM) dans une boutique du réseau pour être remboursé. La résiliation est effective sans frais.

Cette offre est proposée avec les forfaits Sensation 4G 3,8 ou 16 Go, avec un engagement de 24 mois (dont 1 mois de test). Enfin, notons que contrairement à l’ancienne offre « satisfait ou remboursé », le premier mois de forfait n’est plus offert.

Carte prépayée 4G

Fait étonnant, Bouygues Telecom fait également évoluer sa gamme de cartes prépayées : durée de validité en hausse et 2 G0 de données en 4G sur la gamme 24/24.

Bien que le parc d’utilisateurs de cartes prépayées de cesse de diminuer, il reste plus de 15 millions de lignes ouvertes sur ce modèle prépayé. C’est pourquoi l’opérateur cherche à séduire ces consommateurs en doublant la durée de validité de ses cartes, passant ainsi à 2 mois sur sa formule « classique ». Dès la carte à 10€, les SMS sont désormais illimités.

Quant à son offre « 24/24 », elle intègre un accès au réseau LTE et 2 GO de données pour l’achat de la carte la plus chère à 35€.

Difficile de connaître l’impact immédiat des nouvelles offres de Bouygues Telecom. Néanmoins, 1 mois après le lancement des offres 4G, l’opérateur a annoncé 500 000 abonnés 4G. De quoi redonner leur redonner le sourire après des mois plutôt difficiles…