Bientôt une interface de Google adaptée aux enfants

Capture d’écran 2014-12-09 à 07.53.36

Une interface protégée, réservée aux enfants, est en développement chez le géant de la recherche du web.

À l’heure où tout enfant utilise Internet, il n’existe pourtant pas d’univers adapté aux moins de treize ans, pour lesquels l’inscription à la plupart des grands services comme Google est interdite. C’est ce problème que le géant de la recherche du web veut contrer en créant des versions « Kids » de ses plus grands services, et ainsi faire en sorte que les plus petits internautes ne soient plus obligés de mentir sur leur âge pour profiter des innombrables contenus qu’ils offrent.

Ainsi, le moteur de recherche, YouTube, Gmail, ou encore Hangouts, seront adaptés pour être plus intuitifs et plus sûrs, sans que l’on ne sache pour l’instant comment Google compte filtrer les contenus inappropriés. Aussi, les résultats du moteur de recherche le plus utilisé au monde seront classés différemment, pour que par exemple, des images de « Thomas et ses amis » soient affichées pour le terme de recherche « Train », au lieu des horaires des trains réels, prend pour exemple Pavni Diwanji, vice- présidente de Google en charge du projet.

Une initiative déjà surveillée

Si Pavni Diwanji a témoigné des bonnes intentions de Google concernant le projet, puisque ce seront les enfants des employés de la firme qui auront la chance de tester ses préversions, les autorités américaines sont prêtes à mener des investigations concernant la vie privée des moins de 13 ans.

En effet la Children’s Online Privacy Protection Act, ou COPPA (loi de protection de la vie privée des enfants) stipule qu’aucune donnée d’enfants en dessous de cette limite d’âge ne peut être collectée sans accord préalable des parents. On se demande donc encore comment Google assurera ses revenus sans pouvoir cibler précisément chacun des jeunes internautes, sachant que l’entreprise assure 95% de ses revenus par la publicité.

La firme de Mountain View a annoncé un lancement pour 2015, et cette version pour enfants de Google permet de rencontrer un certain succès, dans un secteur où les plus petits internautes ne sont pour l’instant pas protégés.