Apple : de bon résultats trimestriels et une rentrée « chargée »

Apple-Store
[h2]ECONOMIE – Apple a publié de bons résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’année en annonçant de grosses annonces à la rentrée et en 2014[/h2]

Apple a publié dans la nuit ses résultats financiers pour son troisième trimestre fiscal de 2013 correspondant au deuxième trimestre de l’année calendaire. Pour ce trimestre le bénéfice de la marque s’établit à 6,9 ​​milliards de dollars pour 35,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Ainsi, si le chiffre d’affaires reste stable par rapport au précédent trimestre le bénéfice est en baisse de plus de 20% par rapport au précédent trimestre. Un bénéfice qui s’il reste encore très élevé et ferait rêver bon nombre de concurrents est en baisse d’une année sur l’autre.

La surprise vient cependant des ventes d’iPhone qui ont continué de progresser au 3ème trimestre, passant de 26 millions l’an dernier à 31,2 millions d’unités vendues ce trimestre. Les ventes d’iPad, elles, ont légèrement diminué par rapport à l’an passé passant ainsi de 17 millions d’unités l’an dernier à 14,6 millions d’unités cette année. Le prix de vente moyen des appareils iOS de l’entreprise continue également de baisser. Le prix moyen d’un iPad s’établit maintenant à 436 $ et ce à cause de l’arrivée de l’iPad mini qui a fait perdre des ventes à l’iPad. Le prix moyen des iPhone est également en baisse d’environ 20$.

À l’inverse, les ventes de Mac et d’iPod sont toutes deux en baisse. Malgré cela les ventes de Mac sont meilleures que prévu grâce à l’arrivée des MacBook Air Haswell qui ont fait « le meilleur départ de l’histoire des MacBook Air » en terme de vente. En revanche l’iPod lui est en constant déclin et l’arrivée de la cinquième génération d’iPod touch durant ce trimestre n’aura pas suffit à changer la donne.

Petite précision intéressante, lors de la traditionnelle conférence téléphonique suivant l’annonce de ses résultats, Tim Cook a déclaré que de nombreux nouveaux produits allaient arriver à l’automne et « tout au long de l’année 2014 » et que ces lancements passaient par une arrivée sur de nouveaux marchés. On peut ainsi comprendre que tous les produits ne seront lus renouvelés en fin d’année, mais que les sorties et annonces seront échelonnées sur l’année.